Le Blog du MoDem de Colombes

Stéphane Hessel

28 Février 2013, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.mouvementdemocrate.fr/actualites/images/photos-personnalites/Hessel.jpeg

 

"Stéphane Hessel est le signe que le combat ne s'achève jamais"

 François Bayrou a rendu un hommage appuyé à Stéphane Hessel, "cet homme qui n'a jamais renoncé à la révolte" et qui restera "un repère et un signe que le combat ne s'achève jamais", mercredi dès l'annonce de sa mort.

"S'il y a un mot qui caractérise Stéphane Hessel, c'est résistance. Au fur et à mesure qu'il avançait en âge, il devenait de plus en plus résistant et de plus en plus contestataire", a d'abord souligné le président du Mouvement Démocrate. 

"Cet homme n'a au fond jamais renoncé à la révolte et c'est cette volonté qui a fait l'incroyable succès de son livre 'Indignez-vous'. Il a été pour cette raison un repère pour beaucoup de gens, un signe que le combat ne s'achevait jamais", a-t-il poursuivi avec émotion. 

"Des jeunes gens révoltés, il y en a beaucoup mais révolté au-delà de 90 ans, il y en a peu. Et c'est cette incroyable source de jeunesse qui était frappante chez lui', a conclu François Bayrou.

Six blogueurs colombiens dans l'équipe de campagne Trupin 2014

27 Février 2013, 00:30am

Publié par MoDem-Colombes

Trupin2014

 

C'est à noter.  

Ce ne sont pas moins de six blogueurs de Colombes qui ont rejoint l'équipe de campagne Trupin 2014 pour bâtir un projet basé sur les attentes réelles des Colombiens.

Alors qui dit mieux ?

 

http://laurenttrupin.fr/

http://modem-colombes.fr/

http://www.salem-belgourch.fr/

http://colombes-citoyen.over-blog.com/

http://leblogdecolombes.com/

http://michael.albou.over-blog.com/

 

Bravo à tous et bonne chance !

Rama Yade : la suite

26 Février 2013, 20:07pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.metrofrance.com/x/metro/2013/02/26/k0N4KSmszVFb/rama-yade-afp.jpg

L'ex-secrétaire d'Etat Rama Yade comparaît jeudi devant le tribunal correctionnel de Nanterre pour faux, usage de faux et inscription indue sur une liste électorale à Colombes (Hauts-de-Seine), où elle est élue d'opposition, dans un procès qualifié de "manipulation" par son avocat.

http://www.metrofrance.com/paris/colombes-rama-yade-au-tribunal-pour-inscription-indue-sur-une-liste-electorale/mmbz!k0N4KSmszVFb/


Les députés de Colombes mettent leur réserve parlementaire en plein jour

24 Février 2013, 22:01pm

Publié par MoDem-Colombes

http://farm9.staticflickr.com/8369/8423473600_a563708bd0_z.jpg

Plusieurs députés et sénateurs socialistes et écologistes ont décidé de rendre publique la façon dont ils dépensent l'enveloppe allouée par le Parlement pour financer projets ou associations (130 000 Euros).  

Sur la circonscription Asnières - Colombes Sud, le député Pietrasanta a décidé de répartir au prorata des habitants cette somme. Il a ainsi été attribué 45 000 euros  à Colombes (et 85 000 euros à Asnières).  

Sur la circonscription Colombes Nord - Gennevilliers - Villeneuve la Garenne, le député Bachelay a attribué 50 000 euros à Colombes (et 40 000 euros à Gennevilliers et 40 000 euros à Villeneuve la Garenne).

Le député Pietrasanta a attribué : 

 - 15 000 euros à l’association Maman Secours*, structure colombienne aidant les mères en difficulté

 - 30 000 euros à la Ville de Colombes afin d’équiper une salle polyvalente pour des associations.

Le député Bachelay a attribué :

- 10 000 euros à la Régie de Quartier La Passerelle

- 10 000 euros à l’association Tout Un Monde de Convivialité de Ludisme d’Animation et de Solidarité Sans Télé - T.U.M.C.L.A.S.S.T  

 - 30 000 euros pour des travaux d’aménagements en faveur de l’accessibilité des personnes à mobilité réduite (notamment l'ascenseur du parking de l'Hôtel de Ville QPark)

 

* Maman Secours propose un point d’accueil, d’écoute et de réconfort pour les mamans isolées et en grande précarité adressées par les assistances sociales ainsi que des rencontres en groupe pour qu’elles se créent un réseau d’amitié et d’entraide.

Ouvert (18, rue des Arts - Tél. : 01 47 60 96 04) : Lundi après-midi, Mardi, jeudi matin et après-midi, vendredi matin.


A relire : 

http://modem-colombes.over-blog.com/article-une-reserve-parlementaire-pour-les-colombiens-112765929.html 

Sources : http://spietrasanta.fr/action-locale/faire-transparence-sur-lutilisation-de-la-reserve-parlementaire

http://m0.libe.com/pointer/2013/02/22/BachelayOK.pdf

Colombes, le meilleur pour tous

22 Février 2013, 00:10am

Publié par MoDem-Colombes

Trupin2014.jpg

 

Comme vous le savez, Laurent Trupin et son équipe préparent les prochaines élections municipales à Colombes en Mars 2014.

Le MoDem de Colombes souscrit complètement à cette démarche et appelle tous les sympathisants du MoDem, ainsi que plus largement tous ceux qui se retrouvent autour du mouvement centriste et des démocrates, à se rassembler autour de Laurent Trupin :

Mardi 26 Février 2013, de 20h30 à 22h30, Salle de la Vie Associative, 4 place du Général Leclerc.

Nous avons besoin de toutes les bonnes volontés, dans la mesure de vos envies et de votre temps, pour faire gagner la seule équipe qui soit en mesure de renouveler de fond en comble la vie politique à Colombes, celle que conduira Laurent Trupin. Celle liste portera un projet municipal au service de notre Ville et des Colombiens et ne sera pas l'enjeu des appareils politiques dominants que nous connaissons tous.

Venez nombreux, vous serez aussi les meilleurs pour Colombes.

Garamont ouvre ses portes

21 Février 2013, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.lyceegaramont.com/website/wp-content/uploads/2010/02/Affiche-JPO-2013-1.jpg

 

Le site web du Lycée : http://www.lyceegaramont.com/

LES MÉTIERS DE LA CHAÎNE GRAPHIQUE

La chaîne graphique désigne l’ensemble des professions qui interviennent de la conception à la réalisation d’un produit graphique qui sera produit à de multiples exemplaires par un procédé d’impression ou qui sera diffusé via un support numérique (CD ou DVD) ou sur le web.

Les trois maillons principaux de cette chaîne sont:
  • La création qui se charge du développement du concept, de sa mise en forme en maquette et de l’étude de sa réalisation et qui se concrétise à Garamont par la filière BAC Pro AMA Communication Visuelle Pluri média et le BTS Design Graphique.
  • Le pré-presse qui s’occupe de la préparation de la forme imprimante  et qui s’illustre à Garamont par la filière Bac Pro Industrie Graphiques option production graphique et le BTS Métiers de la Communication et des industries graphique.
  • L’impression qui se charge de la production en série du produit et se traduit à Garamont par la filière Bac Pro Industrie Graphiques option production imprimée (offset et numérique) et le BTS Métiers de la Communication et des industries graphiques (production offset).

Des changements au Conseil Municipal

20 Février 2013, 00:48am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.colombes.fr/typo3temp/pics/c_ef026a9c41.jpg

 

Le dernier conseil municipal du 30 janvier 2013 a vu quelques changements dans la composition des groupes :

M. Kamel BOUHALOUFA, Adjoint au Maire délégué aux actions internationales, délégué des quartiers Nord-Ouest de Colombes rejoint le groupe « Communiste, Républicain, Parti de Gauche et Apparentés »

M. Lionnel RAINFRAY, conseiller municipal d'opposition, rejoint le groupe « UMP/NC/Parti Radical » présidé par Rama YADE.

Mme Véronique MONGE, Adjoint au Mairé délégué à l'Habitat et au Logement, prend la présidence - tournante - du groupe « Citoyen autrement ».

 

Les promesses de la présidentielle ne seront pas tenues

18 Février 2013, 23:59pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.mouvementdemocrate.fr/actualites/images/portrait-bayrou/bayrou57.jpg

 

Dans les colonnes du journal Le Parisien, François Bayrou accuse le gouvernement de freiner et d'étouffer la création de richesse et d'emplois en France.

Le gouvernement renonce à réduire le déficit à 3 pour cent. Etes-vous surpris ? 
François Bayrou - Il y a deux signaux d’alerte cette semaine : le rapport de la Cour des comptes. Ce sont des chiffres indiscutables. Et le drame des immolations devant Pôle emploi. Ce sont des drames humains insupportables. On sait maintenant que les promesses faites durant la présidentielle ne seront pas tenues. Ce qu’on attend, c’est une politique d’urgence pour le redressement. 

Le gouvernement a déjà serré les boulons. Peut-il aller plus loin ? 
Les économies sont indispensables et inévitables. Mais l’essentiel est dans la création de richesse et d’emplois. Notre pays pourrait produire, dans tous les secteurs d’activité. Or tout cela est freiné et étouffé. On empêche les créateurs de créer, les entrepreneurs d’avancer ! 

Hollande a-t-il les marges de manœuvre nécessaires ? 
La majorité de François Hollande est celle qui correspond aux illusions du printemps, pas à la réalité de la situation du pays. Il ne suffisait pas de changer de dirigeants et de créer des impôts pour opérer le redressement. Il est de la responsabilité du président de la République de donner au pays un nouveau cap. 

Sa cote de popularité s’est redressée... 
Il va falloir que François Hollande assume ses choix. Si cette politique d’urgence n’est pas appliquée, je crains de graves tensions. Il y a un sentiment d’amertume qui grandit à l’égard des politiques. 

Et un risque d’explosion sociale ? 
D’habitude, on craint des mouvements syndicaux dans les entreprises. Mais le plus grave, c’est pour les millions de personnes qui ont perdu leur travail et n’ont plus d’espoir d’en retrouver. C’est là que la maison brûle. Le sentiment de désespoir des gens qui sont reçus à Pôle emploi sans espoir de bonnes nouvelles. Là est le principal risque. Hollande doit prendre ce drame en main. 

Comment ? 
Il faut faire sauter tous les obstacles dressés contre ceux qui veulent créer de l’activité : le labyrinthe des normes, la complexité du droit du travail, l’insécurité juridique et fiscale permanente. Aidons ceux qui veulent avancer. 

Le taux d’imposition de 75 pour cent, est-ce une erreur ? 
Une grave erreur. A l’époque, j’avais dit : 'Le déconnomètre fonctionne à plein tube'. C’est le message d’une France recordman du monde du matraquage fiscal. Trop d’impôt fait fuir le contribuable aisé ou qui rêve de l’être, les sièges sociaux des entreprises, et cela ne rapporte rien. Quelques dizaines de millions d’euros à peine. 

Que pensez-vous du débat sur le salaire du PDG de Renault ? 
Ce niveau de salaire dépasse la raison. L’Etat actionnaire peut le faire entendre au conseil d’administration. Je souhaite moins de mise en scène et plus d’efficacité. 

Jean-Louis Borloo renonçant à se présenter pour la mairie Paris, est-ce une surprise ? 
Non. C’est le même choix qu’à l’élection présidentielle. Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Il y a une logique dans tout cela : l’UMP fait ses choix et ceux qui ont choisi d’en être les satellites les subissent et n’ont pas leur mot à dire. Pourtant, s’il est une ville qui mérite qu’on lui offre d’autres choix que l’UMP et le PS, c’est bien la capitale. On doit parler de vie quoti- dienne et de rayonnement de Paris avec un ton nouveau, loin des enjeux partisans. Les Parisiens ont des attentes qui dépassent les partis ! 

Quelle sera votre stratégie à Paris ? 
Notre équipe va se mettre en place autour de Marielle de Sarnez, avec une approche non partisane. Partout en France, nous préparons des équipes et des projets partant du terrain. La question des municipales, c’est un choix de vie dans la ville, pas d’étiquette. 

L’Europe qui réautorise les farines animales, est-ce acceptable ? 
Ça tombe mal, en pleine affaire d’escroquerie sur la viande de cheval. C’est à la France de faire avancer l’étiquetage et d’imposer l’origine claire des produits alimentaires. Certains ne le veulent pas. Ceux-là, il faut les faire reculer. Vous verrez que, si la France va de l’avant, les consommateurs achèteront des produits français. 

Le retour de Nicolas Sarkozy vous paraît-il crédible ? 
Je n’ai jamais cru qu’il partait vraiment ni qu’il attendrait beaucoup pour son retour. Il pense que l’influence politique ne s’use que si on ne s’en sert pas. Sa nature est d’être présent et actif. 

Christine Lagarde, directrice du FMI, risque d’être entendue dans l’affaire de l’arbitrage Tapie... 
Ce qui est grave pour la France, c’est que la justice confirme qu’il y a matière à soupçon dans cette grave affaire. Notre long combat est justifié. C’est l’Etat qui est en cause, lui dont la mission devrait être de défendre le contribuable et le citoyen, pas d’organiser un montage pour que Bernard Tapie touche le jackpot. 

Le pape qui démissionne alors que Jean-Paul II avait choisi d’aller jusqu’au bout, cela vous choque-t-il ? 
Jean-Paul II avait choisi l’héroïsme. Son successeur a le courage de se reti- rer. Les deux sont grands. On aura un pape plus jeune, plus solide et sortant sans doute des sentiers battus.

Salon des Amis des Arts

16 Février 2013, 00:40am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.colombes.fr/typo3temp/pics/a_325eee4c42.jpg

 

Le traditionnel Salon des Amis des Arts fête son 60ème anniversaire.

Avec plus d'une centaine d'exposants.

Au Tapis Rouge, depuis le 8 février et jusqu'au 24 février, de 15h00 à 19h00, le dimanche de 10h30 à 13h00 et de 15h00 à 19h00.

 

Règle des 3%

14 Février 2013, 11:00am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.atelier-europe.eu/.a/6a010535f7c1fc970c017d3c7be08a970c-800wi

BFM TV : Le gouvernement a-t-il renoncé à respecter la règle des 3 pour cent de déficit cette année ?

François Bayrou : Oui. Il y a des années que j'attire l'attention sur ce qu'il se passe et des mois que je dis que les 3 pour cent sont pour le gouvernement un affichage qui ne sera pas atteint. Le gouvernement va devoir passer un cran au dessus, dans sa politique économique. Il a notamment annoncé des économies. Pour l'instant, nous ne les voyons pas. Mais la question des économies ne peut être que secondaire, face à la question de notre production. Je parle de toute notre production - agricole, numérique, automobile, culturelle - qui doit être la priorité de la Nation. Les règles, les contrôles, tout cela ne permet pas au pays de produire. 

Est-ce que le gouvernement doit changer de politique, comme le demande le président de l'UMP, Jean-François Copé ? 
Jean-François Copé, c'est drôle... Ce parti a été au pouvoir pendant dix ans. Que n'a-t-il fait ce qu'il demande aujourd'hui ? Évidemment, ce n'est pas sérieux. Il faut une prise de conscience. Ce matin, j'ai entendu des responsables socialistes attaquer les conclusions de la Cour des comptes. C'est ridicule. C'est comme si nous disions au thermomètre qu'il ne va pas nous dicter la température. 

Peut-on faire vraiment des économies en période de crise ? 
Ce ne sont pas les économies qui nous empêchent de travailler et qui empêchent nos entreprises de fonctionner. C'est une pensée fausse, que celle qui voudrait laisser croire que c'est en dépensant encore plus d'argent que nous n'avons pas, que nous allons régler la situation. Nous avons besoin de soutenir les gens qui créent des entreprises, qui font progresser la recherche, tout comme les artistes. La création française, c'est là notre force. Nous devrions nous réjouir que des gens réussissent, car ce sont eux qui créent des emplois. Deuxièmement, nous avons trop de contraintes : des règles, des normes, des lois... Le code du travail pèse 1,9kg et fait 2.750 pages, écrites en tout petit. Ce n'est fait que pour les très grandes entreprises, avec des myriades d'avocats. Tout ça, c'est un poids supplémentaire pour le pays. 

François Hollande peut-il mener à bien le redressement de la France ? 
Il fait des choses bien. L'intervention au Mali a été bien menée et sans trop de mise en scène. Le travail du gouvernement sur les accords sociaux va dans le bon sens. Mais en matière économique, pour l'instant, les choix ont été annoncé mais n'ont pas été faits. Or, si vous annoncez mais que vous ne faites pas, vous créez de la frustration. Le principal problème est que François Hollande n'a pas la majorité pour mener cette politique de redressement, elle n'a pas été élue sur ce programme. Il y aura donc des turbulences très grandes dans la majorité sur ce sujet.

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog