Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Nouvelle place Facel Vega inaugurée !

30 Juin 2013, 18:49pm

Publié par MoDem Colombes

Nouvelle place Facel Vega inaugurée !

Après avoir travaillé pour André Citroën de 1928 à 1935, Jean Daninos créa le 20 décembre 1939 la société des "Forges et Ateliers de Construction d'Eure-et-Loir" (FACEL). L'entreprise débuta dans une usine de 1500 m2 à Courbevoie, avec une petite équipe et quelques outillages. Sur demande de l'Etat, une deuxième usine fut installée à Dreux avec tout le potentiel nécessaire à une production aéronautique. A cause des événements internationaux de 1939, FACEL dut réorienter sa production vers l'aviation et l'armement. L'usine de Dreux fut occupée et toute la production rapatriée dans une nouvelle usine ... à Colombes, au 132 Bld de Valmy.

Après avoir fabriqué des voitures de luxe pour les autres, en janvier 1953, Facel SA décide de produire une voiture sous son nom. Mais il fallait lui trouver un prénom et Jean Daninos demanda à son frère, l'écrivain Pierre Daninos, de le lui trouver. Il suggéra le nom " Vega " qui est une des plus brillante étoile de la constellation de la Lyre.

La nouvelle Vega fut présentée à la presse le 29 juillet 1954 dans l'usine de Colombes. Selon le constructeur, "la Vega est conçue pour intéresser une clientèle internationale désirant une voiture de sport confortable, maniable autant en ville que sur route à grande allure, qui représente probablement l'ensemble de grand sport et de grand tourisme le plus complet jamais réalisé à ce jour". La Vega fut présentée au salon de Paris en octobre 1954 où elle attira tous les regards. Elle était proposée au prix de 2 873 000 francs de l'époque. Une 4CV Renault valait 458 000 francs.

Cette aventure allait durer dix ans jusqu'en 1964. Des célébrités ont été séduites par le design, le confort et les prouesses techniques, l’allure et le chic de la Facel Vega. On peut citer les noms d’Ava Gardner, Tony Curtis, Darry Cowl, Albert Camus ou Jean Marais, dont le Musée de Colombes détient un témoignage écrit.

La transformation des abords de la place Facel Vega et des voies de circulation attenantes a été achevée dans un objectif d’amélioration de la circulation et du cadre de vie dans le secteur.

La nouvelle Place Facel Vega a été inaugurée ce dimanche 30 juin 2013.

A cette occasion, l'artiste colombien Jean-Marc Paumier (Rue Meurt d'Art) a posé deux nouveaux collages muraux (voir photo).

La place a déjà été inaugurée le 14 septembre 2009.

Rando Roller Vélo Interco

29 Juin 2013, 01:09am

Publié par MoDem Colombes

Rando Roller Vélo Interco

Ce dimanche 30 juin est organisée la première randonnée roller et vélo intercommunale, sur un parcours de 9 km depuis Asnières-Sur-Seine, Bois-Colombes, Colombes pour une arrivée à Gennevilliers :

  • 14h : animations et rassemblement place de l’Hôtel de Ville d’Asnières.
  • 15h : départ de la Place de l'Hôtel de Ville d'Asnières-sur-Seine
    1er tronçon : animations et point d’étape à l’Hôtel de Ville de Bois-Colombes
    2e tronçon : animations et point d’étape à l’Hôtel de Ville de Colombes, place de la République.
  • Vers 18h : arrivée à Gennevilliers sur le parvis du centre nautique, rue de la Croix des Vignes, en présence des 4 maires des villes participantes.
  • Sécurité : participer avec casques, coudières, genouillères, ... (pas de trottinettes).
  • Possibilité de rejoindre la rando ou de sarrêter à chaque point étape du parcours.
  • Un service de navette gratuit, au départ de Gennevilliers pour les retours à l’Hôtel de Ville d’Asnières, sera à votre disposition.
  • Les mineurs sont sous la responsabilité de leurs représentants légaux.
  • Le Trajet :

Asnières-sur-Seine
- Parvis de la Mairie
- Rue A. Briand
- Rue de Nanterre
- Avenue Henri Barbusse
Bois Colombes
- Rue du Général Leclerc
- Rue Carnot
- Rue du Général Leclerc
- Avenue Gambetta
Colombes
- Rue du Maréchal Joffre
- Place de la Liberté
- Rue du Bournard
- Place Rhin-Danube
- Rue Julien Gallé
- Rue Victor Hugo
Colombes/Bois Colombes
- Rue Hoche
Bois-Colombes
- Rue Chefson
Bois-Colombes/Asnières
- Rue des Bourguignons
Asnières
- Carrefour Bourguignons
- Avenue d’Argenteuil
- Rue R. Dupont
Gennevilliers
- Rue Louis Calmel
- Boulevard Zéphyrin Camélinat
- Rue Henri Barbusse

Rando Roller Vélo Interco

COLOMBES: Non nos élus colombiens ne sont pas addicts ou malades.

28 Juin 2013, 20:57pm

Publié par plumedecolombe

Cet article est reposté depuis Le blog de plumedecolombe.

COLOMBES: Non nos élus colombiens ne sont pas addicts ou malades.

COLOMBES: Non tous nos élus colombiens ne sont pas addicts ou malades.

A entendre certains j'ai l'impression que nos élus municipaux sont tous souffreteux.

Je ne sais pas ce qu'en pensent nos médecins généralistes ou spécialistes mais au moins certains habitants sont ou dans les secrets des consultations ou ils ont tous fait médecine.

Chacun y va de son diagnostic. Aucun élu n'est épargné ils auraient tous une pathologie ou une déficience.

Il y aurait les dépendants du soleil, du tweet, de la cigarette, de la bicyclette, du bio...

Il y aurait ceux qui ont le rhume des foins, la roséole, la varicelle, des troubles de l'humeur...

Il y aurait des prisonniers de troubles compulsifs ou des pratiquants de dérives sectaires.

Il y aurait aussi des élus qui sont trop jeunes et ceux qui sont trop vieux.

Je pense qu'ils savent tous où ils en sont avec leur santé physique ou mentale ne vous inquiétez pas pour eux. Ils ne mettent ou ne mettront pas non plus la ville en danger.

S'ils sont addicts à quelque chose c'est juste à la politique.

Projet ANRU : Le CSC Fossés Jean n'est pas d'accord

26 Juin 2013, 20:22pm

Publié par MoDem Colombes

Projet ANRU : Le CSC Fossés Jean n'est pas d'accord

Une manifestation est prévue ce jeudi à 18h00, devant la Mairie, avant le Conseil Municipal.

-----

Madame,

Monsieur,

Colombes le 27 juin 2013

Ce soir, vous allez être invités à vous prononcer sur l’attribution du marché de maîtrise d’œuvre pour la construction du pôle d’équipements (Centre Social et Culturel, Médiathèque, locaux associatifs) du quartier des Fossés-Jean dans le cadre de l’opération de rénovation urbaine.

Une procédure de concertation, à laquelle les uns et les autres ont passé beaucoup de temps et d’énergie, a permis d’établir un projet cohérent dans lequel les besoins des utilisateurs de ces équipements – et donc au final les habitants – étaient clairement définis.

Le Conseil d’Administration du Centre Social et Culturel réuni le 25 juin 2013 s’adresse à vous aujourd’hui pour vous faire part de son indignation.

Sans remettre en cause la légitimité d’un jury de concours, Le Conseil trouve profondément choquant que l’on fasse si peu cas de l’avis et des compétences des premiers intéressés. Le projet qui répondait le mieux aux fruits du travail de concertation et aux impératifs d’utilisation future est justement celui qui est mis en échec. Par ailleurs, la conception du projet lauréat est difficilement compatible avec le fonctionnement quotidien d’un centre social. Les trois projets présentés, d’un point de vue esthétique sont de qualité.

Les équipes bénévoles, salariés et les adhérents misent beaucoup d’espoir sur ce projet si essentiel pour la requalification du quartier, dont la concertation était la clé de voute.

Nous comptons sur vous pour que nos préoccupations soient prises en compte ce soir lorsque vous serez amenés à opérer un choix.

Veuillez agréer, Madame la Conseillère, Monsieur le Conseiller, l’expression de nos salutations distinguées.

Le Conseil d’Administration du CSC des Fossés-Jean

Disco Soupe : le phénomène arrive à Colombes !

24 Juin 2013, 20:52pm

Publié par MoDem Colombes

Disco Soupe : le phénomène arrive à Colombes !

Après Paris, Toulouse, Rennes, Nantes, Marseille, Nice, Bordeaux, Amiens, Lille, Grenoble, Strasbourg, Vannes, Perpignan, ... Colombes se lance aussi dans l'aventure Disco Soupe !

Inspirées des « Schnippel Disko » organisées en Allemagne par le mouvement Slow Food, les Disco Soupes sont des évènements d’épluchage de fruits et légumes, rebuts, invendus ou de troisième main, dans une ambiance musicale et festive, ouverts à tous. Ensemble, c’est l’occasion de confectionner de délicieuses soupes, salades et jus de fruits qui sont redistribués à prix libre.

Pendant l’évènement, les participants se sensibilisent contre le gaspillage alimentaire à coups d’économes, de soupes géantes et de musique. Un acte de résistance culinaire, dans la joie et la bonne humeur !

Ce dimanche 30 juin, sur la place Facel-Véga (Gare du Stade), le Conseil de Quartier Stade de la ville de Colombes, et plus particulièrement l'association des Jardins Sauvages d'Audra, organise pour la première fois une Disco Soupe pour animer le quartier de façon festive et ludique pour une bonne cause.


" La convivialité contre le gâchis, la gratuité du recyclage et le plaisir du disco", c'est le sologan des disco soupes !

Venez-donc avec votre économe et votre couteau éplucher en rythme pour offrir soupes et salades à tous les habitants !

Au programme:
15h30 préparation des légumes et des fruits, confection des salades et soupes
17h00 partage des soupes & salades
18h00 visite découverte du quartier Stade et des projets en cours

Trop moches, trop petits ou trop étranges, un nombre impressionnant de nos fruits et légumes sont jetés par les producteurs, distributeurs et consommateurs car jugés « hors-norme ». Tout au long de la chaîne alimentaire, c’est près de 30% d’aliments comestibles qui sont jetés, soit 1,3 milliards de tonnes de denrées alimentaires par an dans le monde.

En France, le gâchis alimentaire est estimé entre 10 et 15 millions de tonnes par an !

Un constant aberrant quand on sait que 850 millions d’hommes et de femmes sont mal-nourris dans le monde.

page Facebook

@DiscoSoupe

Quand Bayrou refuse la Légion d'honneur

23 Juin 2013, 20:32pm

Publié par MoDem Colombes

Quand Bayrou refuse la Légion d'honneur

L'ex-candidat à la présidentielle, qui a rassemblé samedi les centristes européens, est déçu par François Hollande.

Un an après sa défaite aux législatives, François Bayrou a renoué hier avec les estrades parisiennes. "Nous sommes là pour relever le défi du débat pour l'Europe", a-t-il lancé lors d'un forum du Parti démocrate européen, dont il est cofondateur. Le centriste a appelé, comme Jean-Louis Borloo il y a quinze jours dans le JDD, au "rassemblement des Européens" pour répondre aux extrêmes dans la perspective des échéances de 2014. Sans dire en aucune façon s’il serait lui-même candidat. Depuis son échec à la présidentielle et aux législatives, suite à son vote Hollande, Bayrou a observé, commenté, écrit, puis fini par cesser d’espérer que le nouveau président crée la "majorité centrale réformiste" qu’il appelle de ses voeux. "François Hollande est un homme avec qui je m’entends bien, intelligent mais totalement prisonnier d’une majorité verrouillée", remarquai-t-il vendredi dans son bureau, au siège du MoDem, désormais loué en partie à un cabinet d’audit, le prix des déconvenues électorales.

Deux fois, depuis le début de l’année, le pouvoir socialiste, sur le contingent du ministère de l’Intérieur d’abord, puis sur celui de l’Assemblée, a voulu remettre au centriste la Légion d’honneur. Bayrou a refusé net ces lots de consolation. Il s’en explique aujourd’hui : "On n’accepte pas une décoration venant du pouvoir quand on est un homme politique indépendant." Alors s’il ne veut ni ne peut pour le moment rien attendre de la gauche, la division, inéluctable à ses yeux, de l’UMP sous les coups de boutoir du FN, facilite, selon lui, la recomposition du paysage politique. "Le plus probable, c’est que des passerelles se bâtissent entre la droite républicaine et nous. Mais l’état du pays voudrait que ce soit plus large encore", dit-il, assurant qu’il "travaillera de toutes ses forces" au rassemblement. C’est déjà le cas à Pau, où il prépare l’union de la droite face à la maire PS sortante, qui avait eu le mauvais goût de le battre en 2008.

Bayrou présente son dépouillement électoral comme une ascèse. "Si je n’avais pas accepté ce sacrifice pour les Français, je serais un homme politique comme tous les autres. Rien que pour cela, cela en vaut la peine. Au moins la preuve est faite que je suis désintéressé. C’est la condition pour être un jour écouté." Écouté, il pense déjà l’être, auréolé de ses prédictions réalisées sur le poids de la dette ou celui des affaires. D’ailleurs, son parti réduit à peau de chagrin domine encore légèrement dans les sondages l’UDI de Borloo, avec qui Marielle de Sarnez espère faire alliance à Paris.

Bayrou ne concède aucun regret sur son choix pro-Hollande : "Les regrets, les rancoeurs? La vie est trop courte, j’oublie, je passe." Le troisième homme de 2007 observe avec attention les présidentiables 2017. Nicolas Sarkozy, dont il comprend qu’il veuille "bercer sa douleur". "Ce n’est pas facile de ne plus être Monsieur le Président. Tous ses prédécesseurs ont mis dix ans à faire ce chemin." François Hollande, dont il pense que la réélection sera empêchée par la situation du pays. Enfin François, Fillon, qui a sa "sympathie". Sera-t-il un bon candidat? Bayrou fait la moue : "Vous savez, la présidentielle, c’est un sport extrême." Et peut-on se priver de cette adrénaline si facilement? "Non", lance-t-il avant de se rattraper : "Je ne suis pas intoxiqué de présidentielle. Peut-être l’ai-je été." Pourtant, le Béarnais avoue se réveiller, arraché à son sommeil par "la situation de la France".

On n’accepte pas une décoration venant du pouvoir quand on est un homme politique indépendant.

Bayrou prêt à "relever le défi de l'Europe"

23 Juin 2013, 08:11am

Publié par MoDem Colombes

Bayrou prêt à "relever le défi de l'Europe"

Sans dire s'il sera lui-même candidat aux élections européennes de mai 2014, le président du MoDem invite tous les «pro-européens» à débattre ensemble.

Promis, l'heure n'est pas aux calculs personnels. Un an après sa défaite aux législatives, l'ancien député des Pyrénées-AtlantiquesFrançois Bayrou 1assure ne pas penser à lui-même. Et refuse donc de confirmer, ou d'infirmer, s'il pourrait être candidat aux élections européennes de mai 2014. Samedi, devant plus de 500 personnes réunies à Paris pour un forum du Parti démocrate européen (PDE), dont est membre le MoDem, François Bayrou a préféré parler de sa vision de l'Europe. Une Europe qu'il souhaite «plus politique».

Aux cotés de l'ancien maire de Rome Francesco Rutelli, co-président du PDE, ou encore de l'ancien premier ministre de Belgique, Guy Verhofstadt, président du groupe ADLE au Parlement européen, le leader centriste français a appelé «à rendre la souveraineté du citoyen européen à l'intérieur de l'Europe si on veut sauver le projet européen». «Pour réconcilier les citoyens avec l'Europe, il faut expliquer ce qui s'y décide dans ses instances», dit-il en substance.

Première vice-présidente du MoDem et députée européenne, Marielle de Sarnez ne dit pas autre chose. Pour elle, le «maître mot» de la prochaine campagne des européennes est simple. «Il faut que les peuples européens se ré-approprient l'Europe. L'Europe, insiste-t-elle, ce n'est pas de la politique étrangère. C'est nous...» Sarnez défend ainsi l'idée de faire «élire directement par les citoyens européens le président» de l'Union.

Pour le parti de François Bayrou, dont la construction européenne est inscrite dans les gènes, la séquence électorale de mai 2014 s'annonce pourtant à haut risque. Les cadres du MoDem en ont conscience. En 2009, déjà, son parti, avec six élus seulement au Parlement européen de Strasbourg, avait essuyé un sérieux revers électoral. Cette année encore, entre la montée des partis populistes d'un coté - Front national et Front de Gauche -, un risque sévère d'abstention massive de l'autre, voire encore un rejet massif de l'idée même d'Europe sur fond de crise financière mondiale, une nouvelle claque électorale n'est pas à exclure. D'autant que pour l'heure, les «cousins» de l'UDI, le nouveau parti de Jean-Louis Borloo, entendent eux aussi monter leurs propres listes autonomes.

Qu'importe les écueils. Samedi, devant ses cadres, François Bayrou s'est dit prêt «à relever le défi du débat sur l'Europe que nous voulons». «L'Europe a besoin d'élan, de conviction, de certitudes. Ce ne sont pas les Européens honteux qui relancerons l'idée européenne», a-t-il lancé à la salle. L'ancien candidat à la présidentielle va encore plus loin et appelle «tous les européens de toutes tendances à se rassembler pour réfléchir au projet européen». «Si les pro-européens ne se rassemblent pas, ils laissent le champ libre aux anti», complète Marielle de Sarnez.

Invité de ce Forum du PDE, le commissaire européen et ancien ministre UMP Michel Barnier a ainsi salué la «témérité» de François Bayrou. «Je dis à mes amis de l'UMP, si vous cherchez à être populistes, vous ne le ferez jamais aussi bien que les vrais populistes». A l'applaudimètre, la salle semble est d'accord.

Faites un petit tour du côté de la Gare du Stade !

22 Juin 2013, 19:53pm

Publié par MoDem Colombes

Faites un petit tour du côté de la Gare du Stade !

Trois idées de sortie pour ce Dimanche 23 Juin 2013 autour de la Gare du Stade de Colombes, de la Place Facel Véga et son tout nouvel aménagement (nouveau revêtement, nouveau mobilier, nouveau square) !

9h-18h : Chiner à la Brocante Vide-greniers. Organisé par : Amicale Jean Jaurès • Lieu : Place de la Gare du Stade et avenue Jean Jaurès • Particuliers et professionnels • Nombre d'exposants : env. 150

Passer de l’autre côté de la voie de chemin de fer, avenue Ménelotte, Le tapis bitumé a été rénové et à l’angle avec la rue Marceau, la transformation d’une parcelle acquise par la Ville a permis de déplacer les arrêts des bus 235 et 538. Rejoigner la rue Solférino.

11h-17h : Profiter des Portes Ouvertes au Centre Nature. Organisé par : Association du Centre Nature • Lieu : 16, rue Solférino • Expo d'artistes "Les artistes au jardin" : Peintres, sculpteurs, photographes, ... • Pique-nique libre à 12h00

14h30-17h30 : Découvrir "Tout un monde" : un pressing fermé depuis 5 ans en face de la Gare du Stade devient un nouveau lieu original à Colombes : un salon de thé où on peut lire, s’offrir des livres et, pendant ce temps, faire sa lessive ! Organisé par : Tumclasst • Lieu : Place Facel Véga

Et toujours dans le même quartier, mais du côté du Bld de Valmy, afin de financer leur séjour surf, les ados du CSC Europe organisent un tournoi de foot ce dimanche de 10h à 18h au stade Fernand Hémon.

Premier Forum du Renouveau européen

22 Juin 2013, 12:44pm

Publié par MoDem Colombes

 Premier Forum du Renouveau européen

Le Mouvement Démocrate organise ce samedi, en partenariat avec le Parti Démocrate Européen (PDE-EDP), fondé par Romano Prodi, Francesco Rutelli et François Bayrou, le premier Forum du Renouveau européen à Paris.

Deux Conseils de Quartier de Colombes font la fête !

22 Juin 2013, 09:27am

Publié par MoDem Colombes

Deux Conseils de Quartier de Colombes font la fête !

Ce samedi 22 juin :

Le conseil de quartier Fossés-Jean / Bouviers vous invite à fêter la Saint-Jean, de 15h00 à 22h00 au Parc Caillebotte, rue Jules Michelet

Au programme :

  • Barbecue/buvette,
  • Jeu gonflable,
  • Maquillage,
  • Saynètes théâtrales,
  • Loterie,
  • DJ en soirée,
  • Lâcher de ballons.

Le conseil de quartier Gabriel-Péri/Estienne d'Orves vous invite à fêter l'inauguration d'une fresque réalisée par les enfants et les habitants du quartier, à partir de 15h00 au Square Médéric, rue des Gros-Grès/rue de Chatou.

Au programme :

  • Inauguration de l'oeuvre (voir image de l'article)
  • Spectacle de danse avec les enfants de l’accueil de loisirs Charles-Perrault
  • Apéritif offert par le Conseil de quartier
  • Animation musicale par le groupe SOWATT
  • Repas de quartier (chacun est invité à apporter une spécialité salée ou sucrée et des boissons)

Chaque participant a reproduit une partie de l’œuvre sur un morceau de contreplaqué (tracé des traits au papier carbone puis peinture). L’assemblage de tous les morceaux, vernis pour assurer leur durabilité, reconstitue la fresque entière, comme une mosaïque. La fresque est posée sur un support amovible en contreplaqué pour pouvoir être conservée jusqu'à la rénovation complète du square.

La réalisation des morceaux de la fresque a demandé la contribution de différents intervenants du quartier : Adolescents du collège Paparemborde (rue des Gros Grès), Enfants de l’école primaire Henri-Martin (rue Gabriel-Péri), Personnes âgées du Centre Chatou (rue de Chatou), Boulistes du CUP (dans le square), Usagers du square (familles).