Le Blog du MoDem de Colombes

Un samedi de reprise à Colombes !

31 Août 2012, 22:59pm

Publié par MoDem-Colombes

Photo 003

 

Jardin Michelet

4-12, rue Jules Michelet

C'est l'ouverture du chantier Agrocité au jardin collectif culturel Michelet : parallèlement au jardin, a commencé cet été la construction d'un abri-atelier-cuisine.  Un pique-nique collectif est organisé à partir de 15 h00 pour fêter la rentrée des jardiniers et l'ouverture du chantier ! 

L'agrocité est une unité d’agriculture urbaine civique constituée par une micro-ferme expérimentale, des jardins collectifs, des espaces pédagogiques et culturels et des dispositifs de production énergétique, de compostage et de collecte d’eau pluviale.

 

Le Centre Nature

16, rue Solférino

En plein cœur de Colombes, sur 2 900m2, se dévoile le Centre nature, véritable bijou naturel au cœur de la ville. avec ses petits jardins thématiques ...

Le Centre Nature est ouvert ce samedi 1er septembre (et les 8, 15 et 22 septembre) de 14h00 à 17h00, avec ce samedi à 15h00 une visite guidée sur les plantes sauvages du Centre Nature et leur utilisation.  

 

Le Stade Yves-du-Manoir

Rue Paul Bert

Pour sa seconde réception consécutive, le Racing Metro 92 reçoit l'Union Bordeaux Bègles, ce samedi, au stade Yves du Manoir à 18h30 pour le compte de la 3ème journée du Top 14. L'ouverture des portes se fera à 17h00.  Places de 8 à 55 Eur.

 

L'Arc en Miel

18, rue Rouget de l'Isle

C'est la reprise ce soir à 19h30 du restaurant "LE ROUGET DE L'ISLE" qui est un outil d'insertion par le travail créé par l'association l'ARC EN MIEL, afin de favoriser la réinsertion professionnelle de personnes en situation d'exclusion.   Joignez l'agréable - en venant faire un bon repas - à l'utile - en faisant un geste en faveur de l'insertion professionnelle !   Le Rouget de l'Isle

 

Colombes : Vide-greniers et brocantes de septembre

29 Août 2012, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

Photo 003

 

- samedi 8 de 8h à 18h, vide-greniers de l’association Régie de Quartier/La Passerelle,

sur la place du marché du Petit-Colombes.

Tél :0142422583.

 

- dimanche 9 de 8h à 18h, brocante de l’association des commerçants du quartier des Vallées (ACQV),

rues des Vallées, Félix-Faure et Pierre-Virol.

Tél :0147813648.


- dimanche 16 de 9h à 18h, vide-greniers des Riverains de l'avenue des Bleuets .

 

- dimanche 16 de 8h à 18h, vide-greniers de l’association Léon-Renault, avenues Foucault et Charlotte.

Tél :0951474557.

 

- dimanche 23 de 8h à 18h, vide-greniers de l’ACTIFS,

rue de Seine.

Tél :0620679336.

 

- samedi 29 de 9h à 22h, vide-greniers et fête de la soupe de l’amicale des locataires de la Tour Z,

au pied de la Tour Z.

Contact : amicaletourz@yahoo.fr

 

- dimanche 30 de 8h à 17h, vide-greniers de l’UPIC Marcel Pagnol, 

 école Marcel Pagnol.

Contact : marcelpagnol.upic@gmail.com

Yade : Bayrou, un homme qui compte

28 Août 2012, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

http://photo.parismatch.com/media/photos2/actu/politique/francois-bayrou27/4830120-1-fre-FR/francois-bayrou_articlephoto.jpghttp://photo.parismatch.com/media/photos2/actu/politique/rama-yade10/4999297-1-fre-FR/Rama-Yade_articlephoto.jpg

 

Paris Match. Faire le bilan de la présidence Hollande après seulement cent jours, n’est-ce pas un peu sévère ?

Rama Yade. Non. L’été a laissé des traces. C’est la fin des illusions et le début d’un atterrissage brutal. Je le regrette car, avec la gravité de la crise et les attentes des Français, ce gouvernement a le devoir de réussir. François Hollande a fait campagne sur le rêve français. La réalité le rattrape.

La France en fait-elle assez en Syrie ?
Non. Comment se prétendre ­socialiste et rester les bras croisés ­devant les violations quotidiennes des droits de l’homme auxquelles nous assistons ? Il y a quand même ­maintenant plus de 21 000 morts. François Hollande doit arrêter d’espérer une évolution de la Russie et de la Chine, qui bloquent toute solution diplomatique, et agir. Il faut désormais songer sérieusement à l’option militaire. Les opposants syriens à Bachar El-Assad la demandent. Et si rien n’est possible dans le cadre de l’Onu, il faut trouver une autre voie.

Souhaitez-vous le retour en politique de Nicolas Sarkozy ?
C’est à lui de répondre à cette question. Mais nous ne sommes pas à l’abri de cette possibilité ! Il est parti de l’Elysée à l’âge où François ­Hollande y est entré : la vie est donc devant lui ! Le connaissant, je n’imagine pas son retrait de la vie politique définitif.

Etes-vous plutôt Copé ou Fillon ?
La fédération du centre que nous sommes en train de bâtir avec Jean-Louis Borloo n’a pas à se prononcer. Nous ferons avec celui qui sera élu. Ce qui compte, c’est la ligne ­politique de l’UMP. Elle doit rester sur une ligne républicaine, alliant fermeté et générosité, et préserver le cordon sanitaire qui existe avec le FN.

Où en est ce grand parti du centre ?
Cela avance. La constitution à l’Assemblée d’un groupe parlementaire a été une performance historique due notamment au génie de Jean-Louis Borloo. A côté de l’UMP, il faut une force ­politique nouvelle plus moderne, humaniste, audacieuse, qui mène une opposition courtoise, intelligente et vigilante. L’UMP ne doit pas oublier qu’elle ne peut plus gagner toute seule. Ces cinq dernières années, elle a perdu toutes les élections car sa ligne était trop restreinte.

Faut-il associer François Bayrou à cette reconstruction du centre ?
Il ne faut pas être sectaire et ­associer tout le monde. Je n’ai pas partagé le choix que François ­Bayrou a fait au second tour de la ­présidentielle en faveur de Hollande. Je pense, contrairement à lui, que le centre ne peut pas être à gauche. Mais pour autant, je n’ai pas aimé ce qui lui est ­arrivé aux législatives. C’est un homme qui compte. Il a des choses à dire. Il a eu un langage de vérité avant bien d’autres. Avec le MoDem, il a fait émerger une nouvelle génération. Je serais triste qu’il quitte la vie politique.

Malgré votre défaite aux législatives, vous continuez la politique ?
Bien sûr. Je me suis retrouvée dans un combat déloyal, face à un candidat du même camp. En 2014, il y aura des européennes, des ­municipales, des sénatoriales. Je vais ­réfléchir à quelle élection je me présenterai

(c)ParisMatch.fr

Le hand à portée de mains?

28 Août 2012, 17:03pm

Publié par MoDem-Colombes

carte postale 1

 

Les résultats aux Jeux Olympiques de Londres du handball français remettent à l’honneur la création de la «cité du handball» à Colombes. L’échec de la restauration du stade Yves-du-Manoir se transformerait alors en une opportunité historique, faisant de Colombes la ville du hand au moment de son triomphe mondial.

Remettons les choses en place :

- le projet actuellement à l’étude pour la rénovation des espaces du stade Yves-du-Manoir n’est pas le « Clairefontaine » du handball : moins de 10% de l’espace concerné par la restructuration sera consacré au hand-ball. Pour mémoire, le football occupe 56 hectares à Clairefontaine.

- la fameuse « halle modulable » est, dans le projet à l’étude, à moins de 8 000 places, ce qui est, du point de vue des finances publiques locales bien plus raisonnable que les 20000 places annoncées jadis, mais qui en dit long sur l’attrait du hand. D’ailleurs, il est prévu que cet espace ne soit pas réservé à un seul sport.

- le projet est loin d’être bouclé. Derrière un consensus de façade incarné par des hommes urbains et diplomates, les intérêts de la ville de Colombes s’opposent à ceux du Conseil Général sur ce projet:

- le Département souhaite baisser le coût total de l’opération en augmentant le nombre de logements sur le site, sans chercher à savoir qui paiera les places en crèches, les écoles, les transports… qu’il faudra développer.

- la ville, qui est en train d’appliquer le même raisonnement économique à la zone « ex-Thalès» toute proche et dont elle a l’entière maîtrise, souhaite au contraire limiter le nombre de logements afin de ne pas avoir à financer les coûts induits.

- la création d’un « espace commercial», tout comme celle de bureaux, ne fait pas non plus accord entre les deux parties.

- la fédération française de handball s’installerait sur le site, mais le financement de ses installations n’est pas clair à ce stade. Il n’y aurait pas d’équipe résidente.

En d’autres termes, ce projet est typique de la gestion actuelle de Colombes : une volonté de bien faire mais des idées trop classiques, beaucoup de communication, énormément de retard et finalement le grand projet urbain risque d’accoucher, bien après le terme, d’une version très allégée, immobilière et commerciale avant d’être sportive.

Dommage.

Parlons-en, ainsi que des autres projets pour Colombes, à l’école Maintenon (angle de la rue saint Denis et de la rue des Glycines), le 19 septembre à 20h30.

 

Groupe Centre et Démocrates – Colombes

Laurent Trupin, Bruno Gouallou, Salem Belgourch

Tribune Mosaïque Septembre 2012

Les 7 derniers jours d'actualités à Colombes (9/10)

27 Août 2012, 18:16pm

Publié par MoDem-Colombes

Photo 003

 

Dimanche

Commémoration de la Libération :  une plaque est dévoilée rue Saint-Denis en l'honneur de l'une des Merlinettes - premières femmes soldats de l'armée de terre - née à Colombes : Suzanne Mertzisen-Boitte, mais les élus locaux de tout bord brillent par leur absence.  Pas de maire, pas de députés, pas de conseillers généraux : un conseiller municipal UMP arrive de justesse en sandales pour déposer la gerbe offerte par le Président du Conseil Général  ! 

 

Samedi

C'est la reprise à Yves-du-Manoir !  : environ 8 000 spectateurs assistent à l'une des premières grosses affiches du Top 14, mais Toulon ressort vainqueur d'un duel serré. 

 

Vendredi 

Les deux jeunes de 17 et 18 ans interpellés mercredi à Colombes sont déférés au parquet.

 

Jeudi

Surprise : une colombienne sympa participe au concours de cuisine télévisuel :  Zohra de Colombes à MasterChef !

 

Mercredi,

Deux jeunes hommes de 17 et 18 ans, soupçonnés d'avoir participé fin 2011 à des règlements de comptes liés à un trafic de drogue à Colombes, sont interpellés puis placés en garde à vue. Connus des services de police, les deux hommes ont été appréhendés à leur domicile par des policiers qui enquêtaient sur le vol d'un scooter commis avec violences lundi à Colombes, pour lequel ils sont également suspectés.  Chez l'un des deux suspects, les forces de l'ordre ont découvert 4.000 euros en liquide, plus de 800 grammes de produits stupéfiants et six armes de poing, notamment des pistolets de calibres 9 mm et 11 mm.

Trafic de drogue à Colombes : 2 suspects arrêtés   

Mardi,

En début d'après-midi à la gare centrale de colombes, des jeunes jettent deux pavés en direction d'un bus de la ligne 304, qui va de Nanterre-La Boule à Asnières-Gennevilliers-Les Courtilles.


Lundi,

La permanence Rama Yade / Agir pour Colombes est mise en location.  Est-ce un signe de départ ?  On n'a plus de nouvelles de Rama Yade depuis le 17 juin dernier.


Prix de l'immobilier à Colombes

26 Août 2012, 18:24pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.relay.com/Covers/BigPopup/39887.jpg?r=3054232

 

Le dernier n° de l'Express spécial immobilier 2012 annonce pour Colombes un prix moyen de 3930 Eur le m2 pour un appartement ancien (variation sur 1 an : -0,5% ; variation sur 5 ans : + 15%) et un prix moyen de 420 000 Eur pour une maison ancienne (variation sur 1 an : -4,5% ; variation sur 5 ans : + 13,7%).

Extrait : "Au nord de Bois-Colombes, la commune de Colombes présente un urbanisme plus hétérogène où dominent les immeubles collectifs.  Dans le centre, près de la gare, un 3-pièces de 62 m2 avec un balcon est parti en quinze jours à 320 000 Eur (5100 Eur le m2).  Plus populaire, mais aussi plus proche du métro et du futur tramway, le quartier des Fossés-Jean est nettement mois cher : les tarif dans l'ancien y oscillent autour de 3500 Eur le m2.  Un jeune couple de primo-accédant y est devenu propriétaire d'un 62 m2 avec parking pour la somme relativement modique de 171000 Eur (2758 Eur le m2).  Qui dit mieux ?"

(c) L'Express


Consulter les prix pour toute l'Ile-de-France sur le site des Notaire de France : http://www.notaires.paris-idf.fr/outil/immobilier/carte-des-prix

http://www.meilleursagents.com/prix-immobilier/colombes-92700/

Suzanne Mertzisen-Boitte

25 Août 2012, 08:45am

Publié par MoDem-Colombes

http://bibert.fr/Joseph_Bibert_fichiers/Gabriel%20MERTZISEN_fichiers/image016.jpg

Au cours de la traditionnelle commémoration de la Libération dimanche 26 août à Colombes une plaque sera dévoilée à 10h30 en hommage à la résistante Suzanne MERTZISEN-BOITTE, à l’angle des rues Saint-Denis et de l’Orme -Salon de coiffure Sergio Bossi) 

002

Suzanne, Camille, Raymonde, Marguerite Boitte est née le 15 mai 1919 à Colombes, de Edmond, Alphonse Boitte et de Louise, Amélie Lemesle.

Elle réside à Colombes jusqu’à son mariage le 12 Novembre 1938, avec le sergent Gabriel Mertzisen (né le 28 mai 1914 à Alger, mais d'origine alsacienne)

Elle rejoint la famille de son époux à Alger et une petite fille, Danielle, est née en 1940. A Alger, ils ont habité après l’armistice au numéro 20 de la rue de Constantine, mais la guerre a séparé le couple dont le divorce sera finalement prononcé le 24 avril 1944.

Le 18 janvier 1943, Suzanne Mertzisen s'engage pour la durée de la guerre et entre dans le Corps Féminin des Transmissions d'Afrique du Nord. Elle fait partie de celles qu'on surnomme les Merlinettes (du nom du chef des Transmissions, le colonel Merlin - avec Marie-Louise Cloarec, Eugénie Djendi et Pierrette Louin). Un centre d'entraînement a été installé à Staouëli près d'Alger. Elle se porte volontaire pour rejoindre le 2ème Bureau d'Alger, commandé par Paul Paillole, qui a besoin alors de spécialistes radio.

En janvier 1944, elle est dirigée avec d’autres camarades vers le Bureau Central de Renseignement et d'Action d'Alger (B.C.R.A.A.) puis de Londres (B.C.R.A.L.). En Angleterre, elles suivent deux stages de formation opérationnelle, à Saint Albans et à Ringway, près de Manchester. Le programme est très complet : renseignement, topographie, identification des effectifs et matériels ennemis, repérage des objectifs à bombarder, sport de combat, tir, maniement des explosifs, conduite et mécanique auto et moto, parachutisme, transmissions...

Suzanne Mertzisen est parachutée dans la nuit du 5 au 6 avril 1944 avec plusieurs de ses camarades dans la région de Limoges d’où elles regagnent Paris. On la connaît alors sous différents pseudonymes : Suzy, Leroy ou Lemesle. Le jeudi 27 avril 1944, elle est arrêtée avec ses compagnons suite à une délation. La Gestapo a trouvé dans leurs chambres deux postes émetteurs et quatre revolvers.

Les membres de ce groupe sont internés à Fresnes avant d'être déportés à Ravensbrück, probablement dans le convoi parti de Compiègne le 8 août 1944. Après avoir demandé plusieurs fois au commandant du camp leur transfert dans un camp de prisonniers de guerre, les jeunes femmes sont convoquées le 18 janvier 1945 vers 16h au bureau du camp. A partir de là, les témoignages laissent place à des suppositions...

Elles pourraient avoir été fusillées ou pendues sur un gibet qui avait été construit dans le courant de l'année 1944, à côté du crématorium...

Suzanne Mertzisen sera déclarée "Morte pour la France".

Sa fille, ses petits-enfants, ses anciennes camarades de résistance, des officiers représentant le corps des Transmissions, seront présents au dévoilement de la plaque commémorative. La médaille de chevalier de la Légion d’Honneur sera remise à titre posthume à sa fille dans les salons de l’Hôtel-de-Ville.

8h30 Fleurissement des stèles, des plaques et carrés militaires

9h45 Rassemblement à la Maison du Combattant (7, rue du Maréchal Joffre)

10h00 Départ du Cortège

10h30 Dévoilement de la plaque commémorative

11h00 Allocutions et Dépôt de Gerbes Place du Souvenir (Monument de la Résistance et de la Déportation)

11h45 Pot à la Mairie

Libération de Colombes

Reprise à Yves-du-Manoir !

24 Août 2012, 22:59pm

Publié par MoDem-Colombes

RM92

Le Racing Metro 92, après avoir réussi son entrée dans le Top 14 2012-2013, le week-end dernier à Agen, reçoit Toulon pour son premier match à domicile, au stade Yves du Manoir de Colombes, ce samedi 25 août 2012 à 15h00.

C'est en Août 2009, que la capacité du Stade a été portée à 14 000 places, afin d’accompagner la montée du Racing Metro 92 en Top 14, avec la construction d’une tribune latérale de 5 000 places ainsi que d’un pesage de 2 000 places situé sur les cendres de l’ancien virage Colombes.


Nouvel hymne du Racing-Métro 92

Quand 10000 supporters débarquent à Colombes !

Yves du Manoir

 

Zohra de Colombes à Masterchef !

23 Août 2012, 22:59pm

Publié par MoDem-Colombes

http://s.tf1.fr/mmdia/i/94/3/zohra-10753943ddvcw_2448.jpg?v=1

 

Retour de Masterchef ce soir sur TF1 avec une candidate colombienne !

 

PROFESSION: Chef de projet web
Ville : Colombes (92)
31 ans - Célibataire 

Zohra et la cuisine :
C'est en quittant le domicile que la passion pour la cuisine s'est vraiment révélée. Déterminée dans tout ce qu'elle entreprend, tout ce qu'elle fait est pour atteindre son but : la cuisine. En parallèle, elle a crée une Auto-Entreprise par Internet. 
Aujourd'hui, elle veut tout plaquer pour ouvrir son restaurant mais elle a un manque de technique culinaire. Elle rejoint l'aventure MasterChef pour la compétition, se surpasser, apprendre et s'installer plus vite que prévu. Zohra propose une cuisine cosmopolite et variée et plutôt salée.

Son projet :
Elle veut vraiment se mettre dans la cuisine et s'est inscrite au CAP 2013. 
Elle est en train de bosser sur un concept de livres de cuisine / roman.

Zohra dans MasterChef :
Zohra est une boule d'énergie dynamique avec une aisance déconcertante, elle est déterminée, souriante, et ne manque pas d'humour. C'est une vrai chalengeuse prête à s'investir, malgré des lacunes en cuisine, le défi c'est son moteur. Issue d'une banlieue difficile, elle est fière de son parcours.

Trafic de drogue à Colombes : 2 suspects arrêtés

22 Août 2012, 22:19pm

Publié par MoDem-Colombes

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR0ckuOvx-1K_9qfhZ0Llld2aPLbHMvVHRHxMLHvkVm1tfaYvfyqW5RwnsQMA 


Deux jeunes hommes de 17 et 18 ans, soupçonnés d'avoir participé fin 2011 à des règlements de comptes liés à un trafic de drogue à Colombes (Hauts-de-Seine), ont été interpellés mercredi puis placés en garde à vue. Connus des services de police, ils ont été appréhendés à leur domicile par des policiers qui enquêtaient sur le vol d'un scooter commis avec violences lundi à Colombes, pour lequel ils sont également suspectés. 

Chez l'un des deux suspects, les forces de l'ordre ont découvert 4.000 euros en liquide, plus de 800 grammes de produits stupéfiants et six armes de poing, notamment des pistolets de calibres 9 mm et 11 mm.

La police judiciaire des Hauts-de-Seine et le commissariat de Colombes ont été saisis conjointement de l'enquête.

En moins de deux mois, courant novembre et décembre 2011, deux cités HLM de Colombes, les Grèves et les Côtes-d'Auty, avaient connu plusieurs agressions violentes à l'arme à feu, faisant 7 blessés. Les victimes, des hommes connus pour trafic de stupéfiants ou liés à des dealers, avaient non seulement préféré garder le silence devant les policiers mais également choisi de ne pas porter plainte. Les sept blessés avaient été touchés essentiellement au niveau des jambes sans que leurs jours ne soient en danger.

Pour enrayer ce regain de violence, un groupe local de traitement de la délinquance (GLTD) avait été créé au tribunal de Nanterre, réunissant le maire PS de Colombes, Philippe Sarre, des policiers, des magistrats, l'inspecteur d'académie et des bailleurs sociaux.

(C) LeParisien 

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog