Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Tramway T1 : le tracé Nord retenu !

12 Avril 2012, 12:50pm

Publié par MoDem-Colombes

T1definitif.jpg 

 

 

 

Le T1 passera au Nord de Colombes en 2017.  L'idée remonte à 1999 !

 

La concertation préalable organisée du 17 octobre au 25 novembre 2011 avait permis de recueillir l’avis de tous les acteurs concernés par le projet de prolongement du Tramway T1 au Tramway T2 à Colombes (riverains, voyageurs, entrepreneurs, membres d’associations…).

 

Le conseil municipal de Colombes du 1er février 2012 ( sauf le groupe des Verts et une partie du groupe Citoyen autrement) avait donné son approbation. pour un itinéraire au nord de la ville — contre sa variante dans le centre — pour le futur tramway T1, revenant à l'intinéraire proposé par Nicole Gouéta en 2001.  En Juillet 2009, le conseil municipal s'était prononcée en faveur d'un tracé passant par le centre de la ville.

 

Le 10 avril dernier, le Conseil Général des Hauts-de-Seine a émis un avis favorable pour que le tramway T1 soit prolongé jusqu’au tramway T2 à Colombes pour "accompagner le renouvellement urbain et le développement économique du nord de Colombes" (le conseiller général Vert s’est opposé au tracé ; le maire UMP de Bois-Colombes s’est abstenu).

 

Après examen, le Conseil du STIF a décide hier - 11 avril 2012 - à l’unanimité de retenir pour la suite du projet le tracé nord, long de 6,5 km pour 11 stations, entre la station du T1 « Asnières-Gennevilliers Les Courtilles » et le futur terminus rue Gabriel Péri à Colombes, en correspondance avec le T2.

Il ressort de cette concertation une attente collective, forte et partagée du prolongement ouest du

T1 répondant à un réel besoin de desserte des territoires d’est en ouest, notamment pour se rendre à La Défense, ainsi qu’une reconnaissance de l’amélioration des conditions de transport offertes par le mode tramway (régularité, fréquence, accessibilité et large amplitude horaire).

  

Le tracé sera donc le suivant « Avenue de la Redoute-Av. de Stalingrad - rue des Entrepreneurs – Bd de Valmy – Av Pierre de Coubertin – Av. de l’Europe – Rue des Renouilliers – Av. du Président S. Allende – Bd Charles de Gaulle et Rue G. Péri ».

Coût : 125M€

Enquête publique : fin 2013

Déclaration d'utilité publique et début des travaux : 2014

Mise en service : 2017

 

 

 

• Lire le communiqué de presse

 

• Lire la fiche technique

 

 

Le tram passera au Nord !

 

 

Il est passé par ici... il repassera par là

  

 

 

Lire la suite

Piétonisation de la Rue Saint-Denis (4)

11 Avril 2012, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

 

Ce Jeudi 12 avril 2012 à 20h00, est organisée au Tapis Rouge (9 rue de la Liberté), une réunion publique de présentation du projet d'aménagement piétonnier définitif de la rue Saint-Denis (de la Gare Centrale jusqu'au Boulevard de Valmy) élaboré au sein d'un groupe de travail réunissant des commerçants, des riverains, des membres du Conseil de Quartier Centre et des élus.

Ce groupe de travail s'est réuni 4 fois depuis sa création en juin 2011, les 18 janvier, 7 et 28 mars cette année.

Il sera présenté l'ambiance générale de la rue après piétonisation, avec le parti pris notamment de proposer un "espace vivant et équilibré", par l'implantation d'arbres, de fontaines, d'arceaux vélos, et en s'assurant de laisser de larges espaces de déambulation pour les piétons. Les véhicules de livraison pourront stationner sur une bande de 5,5 m de large au milieu de la chaussée, ce qui permettra aux piétons et à d'autres véhicules de passer de part et d'autre. Les zones partagées (piétons/voitures) bénéficieront d'un revêtement adapté pour être bien visible des utilisateurs.

Les bus 366 et 566 entreront dans la rue Saint-Denis par la rue des Tilleuls.

Il sera également question de pavés, de mobilier urbain, d'éclairage, de stationnement, de modalités d'accès, d'horaires de livraison, de signalétique, ...

Le maître d'œuvre a été désigné lors du Conseil Municipal du 30 septembre 2011 :

La majorité municipale et le Groupe Centre et Démocrates-Colombes ont voté pour ; les deux Groupes UMP ont voté contre.

 

 

Les travaux sont prévus pour débuter en octobre 2012 et se terminer à l'été 2013.

Lire la suite

Hommage à Raymond Aubrac

11 Avril 2012, 14:37pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.lyonne.fr/photoSRC/G1VRajYABBNIEAICBAAsAxYzHCEBQUlHVUdFTQ--/raymond-aubrac-ancien-resistant-assiste-le-5-mai-2009-dans-l_658223.jpeg


"C'est une figure emblématique majeure à laquelle beaucoup se sont référés.  Son amour avec Lucie Aubrac, autre figure de la résistance décédée en 2007 « fait légende ».

"Aubrac, c'était une extraordinaire figure, d'abord parce que c'était un témoin toujours actif de la résistance. C'est tout cela qui s'en va à la fois, une figure et un témoin de la Résistance".

"Raymond Aubrac était une figure très marquante par son humanité, par sa force et par sa volonté. C'est quelqu'un qui a passé sa vie à transmettre auprès des jeunes, à raconter ce que la Résistance avait été et il l'a fait quasiment jusqu'au bout", a salué François Bayrou, estimant qu'il l'a fait avec "force, vie, volonté et amour".

Raymond Aubrac, l'un des derniers cadres de la Résistance, est mort mardi soir à 97 ans, à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce, à Paris.

Lire la suite

Colombes Blog Story (21)

9 Avril 2012, 23:00pm

Publié par MoDem-Colombes

blog-story.jpg

 

Nous vous proposons une nouvelle fois de nouveaux blogs à Colombes !

 

Le blog du Groupe municipal « CITOYENS AUTREMENT » (cinq « personnalités civiles » : Véronique Monge, Philippe Pattier, Noël Arcediano, Elizabeth Choquet et Michelle Macé ; et une Radicale de Gauche : Chrystelle Méthon.) :

 http://citoyensautrement.blogspot.fr/


Les blablas de Colombe : le blog d'un "petit groupe de Colombiens décidés à partager vos petits potins concernant la ville de Colombes" 

http://lesblablasdecolombes.blogspot.fr/

 

 

Le blog de Claire Gagnière, militante écologiste, Conseillère Municipale de Colombes:

http://www.claire-gagniere.fr

 

 

Un blog  d'informations sur les coulisses des élections législatives dans la 2ème circonscription des Hauts-de-Seine de 2012.  "Pas d'intox que de l'info !" :

http://asnierescolombes2012.over-blog.com/

 

Paparemblog, le blog des élèves du Collège Paparemborde :

http://collegepaparemborde.blogspot.com. Merci Fabrice.

 

L'atelier de Colombes : des ateliers de cusine, de musique, de création, de théâtre, ... pour petits et grands : http://latelierdesenfants92.blogspot.fr/

  

 

 

Le billet précédent : Colombes Blog Story (20)

 

Lire la suite

Panneau électoral n° 8 pour Bayrou !

9 Avril 2012, 08:56am

Publié par MoDem-Colombes

Bayrou8.jpg

 

La campagne officielle pour le premier tour de la présidentielle démarre aujourd'hui lundi 9 avril pour prendre fin le samedi à 21 à zéro heure. Et c'est François Bayrou qui ouvre la campagne officielle radio-télévisée ! 

Les panneaux mis en place par les services techniques des villes peuvent donc être recouverts par des affiches électorales.

Le 19 mars 2012, le Conseil Constitutionnel a procédé au tirage au sort des candidats, qui s'afficheront donc sur les panneaux électoraux selon l'ordre suivant :

1 Eva Joly, 2 Marine Le Pen, 3 Nicolas Sarkozy, 4 Jean-Luc Mélenchon,

5 Philippe Poutou, 6 Nathalie Arthaud, 7 Jacques Cheminade,

8 François Bayrou, 9 Nicolas Dupont-Aignan, 10 François Hollande.

 

Chaque candidat a droit à deux affiches par emplacement.

L'une, d'un format maximum de 594x841 mm, permet aux candidats d'exposer leurs programmes.

L'autre permet d'annoncer les réunions électorales ainsi que la date et l'heure des émissions qui sont réservées au candidat à la radio et à la télévision. Elle est plus petite (297x420 mm).

Ces affiches doivent être uniformes pour l'ensemble du territoire.

Dans les deux cas sont interdites les affiches imprimées sur papier blanc (réservé à l'administration) ou comprenant une combinaison de couleurs bleu, blanc, rouge, à l'exception de la reproduction de l'emblème d'un parti ou groupement politique.


Lire la suite

Bayrou ouvre la campagne officielle radio-télévisée !

8 Avril 2012, 16:03pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.slate.fr/sites/default/files/bayrou_9.jpg?1333733498

 

Les spots de campagne des candidats à la présidentielle commenceront à être diffusés ce lundi sur les radios et chaînes du service public (du lundi 9 avril au samedi 14, puis du 16 au 20 avril).

Et c'est François Bayrou qui aura la primeur lundi 9 avril à 7h40 sur France Ô, selon le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel). Cinq autres candidats suivront.  Nicolas Sarkozy achèvera la diffusion vendredi 20 avant Soir 3 sur France 3.

Le tirage au sort a été effectué par la Française des Jeux vendredi !

Chaque candidat a droit à 43 minutes, soit 10 spots de petit format (1'30") et huit de grand format (3mn30").

Toutes les diffusions à la télé : 

 7h41-8h04 sur France Ô, 

9h05-9h35 après "Télématin" sur France 2,

11h20-11h55 avant le "12/13" de France 3, 

12h15-12h30 sur France Ô, 

20h25-20h35 sur France 4, 

20h30-20h45 après le JT de France 2,

22h35-22h50, avant le "Soir 3"

(et sur le réseau Outre-Mer 1ère).

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025554843&dateTexte=&categorieLien=id

Lire la suite

Bayrou Day

7 Avril 2012, 11:51am

Publié par MoDem-Colombes

bayrouday.jpg

 

Tous à vos Tweets, Facebook, et tous réseaux sociaux, blogs, mails, etc !!!

Le 7 avril 2012 est LA journée BAYROU: Le Bayrou Day !

Il y a aujourd'hui une action nationale coordonnée Terrain + Net + Médias.

Rendez-vous à 16h00 rue Saint-Denis à Colombes !

http://dai.ly/HaswUJ

lafrancesolidaire lafrancesolidaire


---
Ce n’est pas en opposant les Français les uns aux autres que l’on bâtira un avenir meilleur #bayrouday
---
Médiocrité, déception, résistance au propositions et aux efforts, fin du modèle de société, injustice se profilent. #Bayrou est la reponse
---
Notre modèle, jusque ici universel, et notre pacte social, jusque ici inébranlable, risquent de se défaire sous nos yeux #bayrou
---
Et c’est au message qu’elle adresse au monde que l’on mesure la grandeur d’une Nation #bayrou
---
C’est au sort fait aux plus faibles des siens que l’on reconnait la valeur d’une société #bayrou
---
Défendre le principe européen du fair-play financier (ne pas dépenser +que ce que l’on gagne) et réguler les salaires des sportifs #bayrou
---
Consacrer 50 % du temps de travail à l’école primaire à la langue française. Limiter l’emploi du temps des élèves à 28h #bayrou
---
Donner aux chefs d'établissement scolaires des possibilités nouvelles par exemple recrutement direct des remplaçants #bayrou
---
Reconstruire une année de formation des enseignants, en alternance avec exercice dans la classe et transmission d'expérience #bayrou
---
Maintenir le nombre d’enseignants, ainsi que le décret qui définit leur statut #bayrou
---
La clé de l'égalité des chances, à l'école comme dans la vie, c'est la langue #bayrou
---
C'est dans l'expérience, le savoir-faire, l'humanité des maîtres que se situe, le gisement de progrès de l'éducation #bayrou
---
L'enseignement valide, c'est celui qui unit l'acquisition de connaissances solides à l'épanouissement personnel #bayrou
---
Je veux redonner à la France la meilleure éducation du monde #bayrou
---
En quelques décennies, l'Ecole a perdu de son efficacité et de son rayonnement.#bayrou
---
A tous, l'Ecole dispensait des savoirs de base leur permettant de s’insérer dans la société #bayrou
---
Aux catégories populaires, l'Ecole offrait la possibilité d’une ascension sociale #bayrou
---
Notre école fut longtemps notre fierté. Elle poursuivait des ambitions généreuses et savait tenir ses promesse #bayrou
---
Moduler dans un cadre européen l’impôt sur les sociétés en fonction de leurs performances environnementales #bayrou
---
Pour le #nucléaire, énergie de transition, la garantie de sécurité des installations est non négociable #bayrou
---
Les énergies renouvelables devraient atteindre en 2030 40% de la production électrique française #bayrou
---
Réduire le plus possible le recours aux énergies carbonées en visant un développement massif des énergies renouvelables #bayrou
---
Organiser un débat sur l’avenir de la production électrique en France, définir un scénario et une feuille de route à un horizon 2030 #bayrou
---
Moduler la taxe sur le foncier bâti selon la performance énergétique des bâtiments #bayrou
---
Rénover le bâti ancien pour limiter nos émissions de CO2 #bayrou
---
La restauration et la préservation de la biodiversité #bayrouday
---
Investir dans les projets industriels d’énergie renouvelable, la recherche sur les énergies nouvelle #bayrou
---
Investir dans l’efficacité énergétique du logement et des transports #bayrou
---
Créer un fonds d’investissement dédié au développement durable, alimenté par les quotas carbone #bayrou
---
C'est à une production et une consommation plus durables, à un meilleur respect des ressources rares que nous devons nous atteler #bayrou
---
La mutation que nous connaissons est une étape, irréversible, vers un autre modèle environnemental #bayrou
---
Mettre un terme aux tarifications abusives en renforçant la transparence entre les banques #bayrouday
---
Lutter effectivement contre les paradis fiscaux en pénalisant les établissements bancaires qui y ont recours #bayrouday
---
Réguler strictement les marchés dérivés et de matières premières pour empêcher les opérations spéculatives #bayrouday
---
Plus la prise de risque est élevée plus elle doit être soumise à des règles de pénalités sur les fonds propres #bayrou
---
Renforcer les pouvoirs et l’indépendance du régulateur européen face au lobby bancaire #bayrou
---
Une finance au service de l’économie réelle #bayrou
---
Favoriser une conception nouvelle des bateaux de pêche, consommant moins de gasoil #bayrou #marinspecheurs #peche
---
Obtenir une agriculture respectueuse de l'environnement, raisonnée, biologique avec des circuits de commercialisation courts #bayrou
---
Permettre que les productions agricoles soient payées à leur juste prix #bayrouday
---
Une agriculture compétitive, préservée et durable #bayrouday
---
Mutualiser les moyens (…) pour capter les emplois en entreprise et notamment dans les TPE et PME #bayrouday
---
Fluidifier le marché de l’emploi en mutualisant + les moyens de Pôle Emploi, des CCI, maisons de l’emploi et missions locales #bayrou
---
Soutenir la formation professionnelle, facteur d'accès au 1er emploi, de sécurisation des parcours professionnels, de reconversion #bayrou
---
Créer un droit effectif à la formation tout au long de la vie matérialisé par l’ouverture d’un compte formation continue personnel #bayrou
---
Un contrat de travail unique - le CDI - doit être désormais la règle #bayrouday
---
Le CDD doit être strictement réservé aux cas prévus par la loi (missions à durée déterminée, emplois saisonniers…) #bayrouday
---
Simplification du droit du travail pour revoir les dispositions devenues incompréhensibles et inapplicables #bayrouday
---
Très bons plateaux avec #Bayrou sur ses convictions autour du numerique http://youtube.com/playlist?list= bravo! #brefjevotebayrou #debatutile
---
Cela se fera avec les ouvriers, les employés, les cadres, toutes celles et ceux qui constituent les forces vives de la France #bayrou
---
Faire de l’ouverture des données publiques non nominatives un droit garanti pour tous les citoyens #bayrouday
---
Adopter une démarche positive du respect du droit d’auteur par le développement de l’offre de téléchargement à bas prix #bayrouday
---
Créer une zone économique autonome Internet où l'on expérimentera d règles mises en place par les créateurs d’entreprises eux-même #bayrou
---
Créer une zone économique autonome dans le monde Internet #numérique #bayrouday
---
Moduler la fiscalité des entreprises en fonction des résultats et des efforts fournis en matière de responsabilité sociale #bayrou
---
Favoriser les coopératives de production et de distribution #bayrouday
---
Promouvoir l’innovation sociale et toutes les forces de distribution en circuit court du producteur au consommateur #bayrouday
---
Privilégier la qualité du « produit en France » en allongeant à 5 ans la durée de garantie légale des produits #bayrouday
---
Associer les consommateurs à la démarche du « produire en France », développer l’image de marque #bayrouday
---
Créer un label "produit en France" pour que l'on puisse connaître la provenance ou la part française des produits que l'on achète #bayrou
---
Permettre aux entreprises de -50 salariés, aux artisans et commerçants de créer un emploi sans charges, pendant 2 ans #bayrouday
---
Limiter dans le temps le statut d’auto-entrepreneur et aider son bénéficiaire à rejoindre le statut de droit commun #bayrouday
---
Rétablir l’incitation fiscale, réduite en 2010, au profit de ceux qui investissent dans les entreprises non cotées #bayrouday
---
Créer un livret d'épargne industrie, compléter le crédit impôt-recherche par un crédit impôt-innovation #bayrouday
---
Créer un outil de financement régionalisé (…) dédié au financement des PME et des entreprises de taille intermédiaire #bayrouday
---
Mettre en réseau les grandes entreprises et les PME, pour créer une complémentarité profitable #bayrouday
---
Diviser par deux les déclarations administratives #bayrouday
---
Créer un guichet unique (de l'entreprise) pour l’accompagner, l’informer de ses droits, et prévenir les pénalités #bayrouday
---
Créer un guichet unique, avec un correspondant administratif unique de l’entreprise #bayrouday
---
Etablir des règles propres aux petites entreprises pour favoriser leur accès au crédit, aux marchés publics, à la sous-traitance #bayrou
---
Simplifier les contraintes administratives et fiscales parce qu’une entreprise, comme une famille, a besoin de visibilité #bayrou
---
Définir filière par filière une politique de production à long terme #bayrouday
---
Créer un Commissariat national aux stratégies pour mobiliser et coordonner tous les acteurs du redressement économique du pays #bayrou
---
Mon objectif est simple : à nouveau produire en France et recréer un environnement plus favorable à nos entreprises #bayrouday
---
La France s’appauvrit de plus en plus vite car nous achetons sans cesse plus que nous ne vendons. #bayrou
---
Créer une Haute autorité de lutte contre la fraude fiscale et sociale, pour lutter contre toutes les formes de fraude #bayrouday
---
Mettre en place une taxe sur les transactions financières internationales avec les partenaires européens #bayrouday
---
Pour tout patrimoine au-dessus de 1 million d’€, un revenu théorique de 1 % est intégré dans l’Impôt sur le Revenu #bayrouday
---
Transformer l’ISF en Contribution de Solidarité sur le Patrimoine (CSP) plus simple et transparente #bayrouday
---
La création d’une tranche à 50 % pour les revenus supérieurs à 250 000€ par part #bayrouday
---
Au titre de l’équité, rendre l’impôt sur le revenu plus progressif, par le passage de la tranche de 41 % à 45 % #bayrouday
---
Affecter une hausse modérée de TVA à la réduction du déficit budgétaire, à hauteur de 1 point en 2012 #bayrouday
---
Supprimer les niches non fondées comme la déduction d’intérêt au titre des emprunts pour prises de participation #bayrouday
---
Supprimer les niches non fondées, comme la « niche Copé » #bayrouday
---
Supprimer les niches non fondées, comme l’exonération de l’impôt sur le revenu des heures supplémentaires #bayrouday
---
Agir sur les recettes: au titre des niches fiscales et sociales, donner un coup de rabot général de 15% sur 3 ans #bayrouday
---
Réexaminer en profondeur toutes les missions, l’organisation et le train de vie de l’Etat #bayrouday
---
Agir sur les dépenses : maintenir le niveau de la dépense publique en 2013 et 2014 au niveau de la dépense 2012 #bayrouday
---
Le redressement de notre pays commencera par le rétablissement de nos finances publiques #bayrouday
---
Choisir une stratégie claire pour assurer le redressement de la France #bayrouday
---
C'est une République du respect que je propose de construire #bayrouday
---
Ce n’est pas en opposant les Français les uns aux autres que l’on bâtira un avenir meilleur #bayrouday
---
Je refuse une société qui conditionne la vie de mes concitoyens à leur carte bleue. #bayrouday
---
Repenser les formes de la solidarité pour mieux en défendre le principe #bayrouday
---
Moraliser immédiatement la vie publique et garantir aux magistrats une réelle indépendance #bayrouday
---
Il nous faut de toute urgence rendre confiance au peuple dans sa justice et dans ses élus #bayrouday
---
Permettre à tous de retrouver l’espoir et la dignité, autour des valeurs qui cimentent notre unité nationale #bayrouday
---
L’élection présidentielle doit servir à indiquer le chemin qui permettra à tous de retrouver l’espoir et la dignité #bayrouday
---
Désigner des sous-préfets dans les quartiers sensibles pour coordonner toutes les actions de l’Etat avec obligation de résidence #bayrou
---
Assurer à la fois l'effectivité des sanctions de tous les délits et la prévention de la récidive #bayrou
---
Assurer l'égal accès de tous à la justice #bayrou
---
Faire approuver la nomination du ministre de la justice par une majorité qualifiée de l’Assemblée nationale #bayrou
---
Assurer l'indépendance et l'efficacité de la justice #bayrou
---
Incarner une présidence impartiale #bayrou
---
Ouvrir la majorité parlementaire à toutes celles et tous ceux capables de privilégier l’intérêt du pays sur l’intérêt d’un parti #bayrou
---
Ouvrir la majorité parlementaire à toutes celles et ceux qui se reconnaissent dans le projet présidentiel choisi par les Français #bayrou
---
...à l’exception des extrêmes qui n’adhèrent pas aux valeurs sur lesquelles notre civilisation repose #bayrou
---
Nommer un gouvernement d’unité nationale composé d’hommes et de femmes issus des grandes familles de pensée de notre pays #bayrou
---
Privilégier exclusivement la compétence, l’expérience, la capacité personnelle et la loyauté pour progresser au sein de l’Etat #bayrou
---
Mettre fin à la nomination des présidents de l’audiovisuel public par le chef de l’Etat #bayrou
---
Affirmer l’indépendance des médias #bayrou
---
Elaborer de nouvelles règles applicables à la détention du capital des médias pour mieux assurer le pluralisme de l'information #bayrou
---
Reconnaître le vote blanc, à toutes les élections, comme suffrage exprimé #bayrou
---
Adopter une loi électorale plus juste et plus représentative, avec la réduction du nombre des députés à 400 environ #bayrou
---
Interdire pour dix ans le retour dans la vie publique des élus condamnés pour corruption #bayrou
---
Supprimer la myriade de micro-partis de complaisance, destinés à contourner les règles de financement des campagnes électorales #bayrou
---
Supprimer la myriade de micro-partis de complaisance, destinés à contourner les règles de financement de la vie politique #bayrou
---
Supprimer les délégations de vote au Parlement, avec présence obligatoire et caractère public de tous les scrutins #bayrou
---
Mettre fin au cumul du mandat et d'une fonction locale pour les députés #bayrou
---
Composer un Gouvernement resserré de moins de 20 membres #bayrou
---

Je veux restaurer la confiance entre les citoyens et leurs représentants #bayrou
---
Les Français éprouvent un sentiment d'insécurité, dans leur emploi et dans leur vie quotidienne #bayrou
---
Les Français doutent de l’indépendance de leur justice #bayrou
---
Les Français sont sceptiques sur la capacité du pouvoir politique à changer le cours des choses #bayrou
---
Les Français ont perdu confiance dans leurs institutions et dans leurs dirigeants #bayrou
---
Créer un ministère de l’Egalité qui s’occupera de toutes les égalités nécessaires en France, de la lutte contre les discriminations #bayrou
---
La France est plurielle comme elle l’a d’ailleurs toujours été. Cessons de dresser les Français les uns contre les autres #bayrou
---
Mettre en place une mutuelle logement obligatoire pour les locataires qui garantisse les risques d’impayés & supprime les cautions #bayrou
---
Réorienter profondément la politique de santé publique vers la prévention #bayrou
---
Tout ou presque reste à faire face aux perspectives d'allongement de la vie et de perte d'autonomie pour le plus grand âge #bayrou
---
Notre système de soins, reconnu pour sa qualité dans le curatif est moins performant dans le préventif #bayrou
---
Rééquilibrer les petites retraites (agriculteurs, commerçants, conjoints) à travers un plan de rattrapage #bayrou
---
Transparence pour le salarié qui saura à tout moment ce que sera sa pension, en fonction de sa date de départ à la retraite #bayrou
---
Instaurer un régime de retraite par points, fondé sur le principe de répartition auquel nous sommes attachés #bayrou
---
La réforme du régime des retraites n’est pas achevée: financement, prise en compte de la pénibilité et de la situation des femmes #bayrou
---
Je veux rebâtir une France accueillante, soucieuse du sort de chacun et qui ne laisse personne sur le bord du chemin #bayrou
---
Notre modèle, jusque ici universel, et notre pacte social, jusque ici inébranlable, risquent de se défaire sous nos yeux #bayrou
---
Et c’est au message qu’elle adresse au monde que l’on mesure la grandeur d’une Nation #bayrou
---
C’est au sort fait aux plus faibles des siens que l’on reconnait la valeur d’une société #bayrou
---
Défendre le principe européen du fair-play financier (ne pas dépenser +que ce que l’on gagne) et réguler les salaires des sportifs #bayrou
---
Consacrer 50 % du temps de travail à l’école primaire à la langue française. Limiter l’emploi du temps des élèves à 28h #bayrou
---

Donner aux chefs d'établissement scolaires des possibilités nouvelles par exemple recrutement direct des remplaçants #bayrou
---
Reconstruire une année de formation des enseignants, en alternance avec exercice dans la classe et transmission d'expérience #bayrou
---
Maintenir le nombre d’enseignants, ainsi que le décret qui définit leur statut #bayrou
---
La clé de l'égalité des chances, à l'école comme dans la vie, c'est la langue #bayrou
---
C'est dans l'expérience, le savoir-faire, l'humanité des maîtres que se situe, le gisement de progrès de l'éducation #bayrou
---
L'enseignement valide, c'est celui qui unit l'acquisition de connaissances solides à l'épanouissement personnel #bayrou
---
Je veux redonner à la France la meilleure éducation du monde #bayrou
---
En quelques décennies, l'Ecole a perdu de son efficacité et de son rayonnement.#bayrou
---
A tous, l'Ecole dispensait des savoirs de base leur permettant de s’insérer dans la société #bayrou
---

Aux catégories populaires, l'Ecole offrait la possibilité d’une ascension sociale #bayrou
---
Notre école fut longtemps notre fierté. Elle poursuivait des ambitions généreuses et savait tenir ses promesse #bayrou
---
Moduler dans un cadre européen l’impôt sur les sociétés en fonction de leurs performances environnementales #bayrou
---
Conforter l’indépendance de l’Agence de Sureté Nucléaire en intégrant des experts européens #bayrou
---
Pour le #nucléaire, énergie de transition, la garantie de sécurité des installations est non négociable #bayrou
---
Les énergies renouvelables devraient atteindre en 2030 40% de la production électrique française #bayrou
---
Réduire le plus possible le recours aux énergies carbonées en visant un développement massif des énergies renouvelables #bayrou
---
Organiser un débat sur l’avenir de la production électrique en France, définir un scénario et une feuille de route à un horizon 2030 #bayrou
---
Moduler la taxe sur le foncier bâti selon la performance énergétique des bâtiments #bayrou
---
Rénover le bâti ancien pour limiter nos émissions de CO2 #bayrou
---
La restauration et la préservation de la biodiversité #bayrouday
---
Investir dans les projets industriels d’énergie renouvelable, la recherche sur les énergies nouvelle #bayrou
---
Investir dans l’efficacité énergétique du logement et des transports #bayrou
---
Créer un fonds d’investissement dédié au développement durable, alimenté par les quotas carbone #bayrou
---
C'est à une production et une consommation plus durables, à un meilleur respect des ressources rares que nous devons nous atteler #bayrou
---
La mutation que nous connaissons est une étape, irréversible, vers un autre modèle environnemental #bayrou
---
Mettre un terme aux tarifications abusives en renforçant la transparence entre les banques #bayrouday
---
Lutter effectivement contre les paradis fiscaux en pénalisant les établissements bancaires qui y ont recours #bayrouday
---
Réguler strictement les marchés dérivés et de matières premières pour empêcher les opérations spéculatives #bayrouday
---
Etudier la séparation des banques de dépôt et les banques d’affaires #bayrou
---
Plus la prise de risque est élevée plus elle doit être soumise à des règles de pénalités sur les fonds propres #bayrou
---
Renforcer les pouvoirs et l’indépendance du régulateur européen face au lobby bancaire #bayrou
---
Une finance au service de l’économie réelle #bayrou
---
Favoriser une conception nouvelle des bateaux de pêche, consommant moins de gasoil #bayrou #marinspecheurs #peche
---
Redynamiser les filières de nos industries agro-alimentaires #bayrou
---
Encourager la filière viticole française qui a des atouts considérables #bayrou
---

Obtenir une agriculture respectueuse de l'environnement, raisonnée, biologique avec des circuits de commercialisation courts #bayrou

Lire la suite

La France est dans un état critique

6 Avril 2012, 10:35am

Publié par MoDem-Colombes

fbayrou.jpg

 

Au début de cette campagne, vous bénéficiiez d'une excellente dynamique dans les sondages. Ce n'est plus le cas. Comment l'expliquez-vous ?

 

François Bayrou : Je n'ai jamais fait de politique en fonction des sondages. Le climat de la campagne électorale devrait inquiéter tous ceux qui voient la réalité de la situation du pays. La France est dans un état critique. Probablement, parmi les Etats européens, est-elle la plus menacée par une crise profonde. De cela, on ne parle pas. On ne parle que de sujets superficiels et de diversion.

Pour ma part, je ne varierai pas d'un millimètre : je traite les vrais sujets, et eux seuls. Et le premier sujet, pour moi, c'est l'emploi, la reconstruction de la production dans notre pays, toutes les productions et tous les emplois.

 

 

Pourquoi, alors, n'êtes-vous pas entendu ?

 

Je crois, au contraire, que je vais être entendu, que la campagne va se concentrer sur les sujets nécessaires. Mais il est vrai qu'il est très difficile, pour un pays, de prendre conscience de la réalité de sa situation lorsque tous ses responsables politiques et médiatiques évitent tous les sujets critiques. Comment voulez-vous que les citoyens, seuls contre tous, mesurent la gravité des choses ? On leur explique que tout va bien, que la crise est derrière nous, qu'on peut dépenser...

En fait, on est en train de refaire, trente ans après, un remake de 1981. On fait comme si la France pouvait dépenser sans mesure, qu'on pouvait emprunter à tout va, comme s'il était sans conséquence de multiplier les promesses dispendieuses. Mais rejouer 1981 en 2012, avec la menace imminente de la crise financière et sociale au-dessus de la tête, c'est mener le pays au pire accident.

 

 

Vous n'êtes pas le seul à parler de réduction des déficits. François Hollande l'a fait, pour ne citer que lui, et son programme fiscal n'est pas si éloigné du vôtre...

 

Moi, je baisse les dépenses et, lui, il les augmente. Excusez du peu ! C'est une divergence notable. Nicolas Sarkozy et François Hollande annoncent tous deux des dépenses supplémentaires. François Hollande veut les augmenter de l'ordre de 28 à 30 milliards d'euros, Nicolas Sarkozy de 10 à 15 milliards d'euros, ou davantage, puisqu'il ajoute 1 milliard tous les jours. Ils n'ont pas le premier centime.

Quand je pense qu'on s'est glorifiés d'avoir un déficit à 5,2 % du PIB ! Le déficit, mesuré par rapport aux recettes de l'Etat, représente plus de 10 % de ces recettes. C'est comme une entreprise ou une famille qui aurait 900 euros de ressources par mois et en dépenserait 1 000. C'est ça, la situation du pays. Il est criminel de ne pas en traiter. C'est une absolue irresponsabilité.

 

 

L'Italie a vu, à l'inverse de la France, ses taux d'intérêts augmenter de 6 %, 7 %, 8 %. La France, en quelque sorte, est-elle passée trop loin du boulet ?

 

La charge de la dette est de 55 milliards d'euros cette année. Les recettes de l'impôt sur le revenu, c'est 45 milliards. Quel est l'Etat d'un pays dont la totalité de l'impôt sur le revenu ne suffit pas à payer les intérêts de la dette ?

 

 

M. Sarkozy a indiqué, jeudi 5 avril, qu'il entend équilibrer les comptes publics, en 2016, en associant les grandes collectivités locales à l'effort de réduction de la dépense...

 

Sur cette dernière affirmation, il a évidemment raison. Il n'est pas imaginable d'obtenir un équilibre des comptes sans que les collectivités locales partagent les efforts. Il faudra négocier un pacte de réduction de la dépense publique, dont ces collectivités seront signataires avec l'Etat et la Sécurité sociale.

Mais, comme souvent, les chiffres avancés par Nicolas Sarkozy m'apparaissent tout à fait fantaisistes. Il annonce un déficit de 115 milliards d'euros et, à la ligne suivante, sans filet, une correction de 53 milliards. Il manque 62 milliards. Rien que ça !

 

 

Vous promettez, vous-même, de réduire les dépenses publiques de 50 milliards d'euros en les gelant en valeur. Pouvez-vous être plus précis ?

 

La France est le pays où la part des dépenses publiques est la plus importante. Elles représentent 57 % du produit intérieur brut (PIB), alors que la moyenne des pays de l'OCDE est de 43 %. Or il n'est pas vrai que notre niveau de contrat social soit de 20 % supérieur à celui des pays qui nous entourent. Il faut dépenser moins et servir mieux.

On peut le faire, par exemple, en étalant les programmes d'investissement des collectivités locales dans le temps ou en faisant intervenir le numérique dans la gestion de l'Etat. Dans le domaine de la santé, on peut réorganiser les urgences et la politique du médicament. Je récuse l'idée que les économies entraîneraient une moindre efficience de l'Etat et des systèmes sociaux. Je crois le contraire : nous pouvons améliorer le service au citoyen et faire des économies en même temps.

De toute manière, il n'y a que deux options. La première, c'est de se retrouver dans la situation de l'Espagne. La seconde, c'est de résoudre les problèmes avant que d'y être forcés par la plus rude des contraintes. Cela seul est optimisme et volonté, effort et espoir.

Les politiques réformatrices dures, telles celles menées en leur temps par Alain Juppé en France ou Margaret Thatcher au Royaume-Uni, ont rebuté l'opinion...

Qu'un journal comme Le Monde en vienne à me comparer ou à comparer Juppé avec Margaret Thatcher prouve une préoccupante perte de repères ! Mme Thatcher était dans la mise en cause radicale du modèle de solidarité dans la société britannique. Je vous dis, au contraire, que c'est la dernière fois qu'on peut sauver le modèle social et républicain. Je ne vous dis pas qu'il faut l'abattre, je vous dis qu'il faut avoir le courage de le sauver.

 

 

Vous semblez dire que ce sera indolore. Est-ce possible ?

 

J'ai dit qu'on peut dépenser moins et servir mieux. Pas que ce serait sans conséquences ou sans changements. Il s'agit d'éviter le risque d'avoir à diminuer de 15 % ou de 20 % salaires et retraites, comme dans d'autres pays. Il s'agit de la seule politique qui puisse sauver, tant que c'est encore possible, notre modèle social et républicain.

 

 

Pour l'heure, c'est Jean-Luc Mélenchon qui crée une dynamique de campagne...

 

Il y a, dans une partie importante de la population française, l'idée que le grand soir est possible et qu'il suffirait de le décider pour qu'on ne rembourse pas la dette, ou pour que tous les revenus augmentent. C'est un mensonge et un égarement dramatique.

Je suis frappé par ce qui s'est passé en Suisse. Dans un pays qui va bien, un référendum a été organisé pour savoir si les citoyens voulaient deux semaines de vacances supplémentaires. Ils ont répondu non. Les principales forces des peuples, ce sont leur conscience et leur volonté.

 

 

Pour paraphraser de Gaulle, les Français sont-ils des veaux ?

 

Sûrement pas ! Je suis un démocrate qui croit à la démocratie. Si les "élites", comme on dit avec les guillemets d'usage, font leur travail, les peuples sont au rendez-vous. Mais il arrive que les élites trahissent leur devoir.

Les élites qui ont trahi, c'est une thèse de Nicolas Sarkozy...

Je ne classe pas les élites comme lui. Moi, je suis un défenseur des corps intermédiaires.

 

 

Alors qui sont ces élites ?

 

Une partie du monde politique et du monde médiatique, qui trahit, parce qu'elle connaît la réalité de la situation et qu'elle a renoncé à en rendre témoignage. Avez-vous écrit une seule fois : "La situation est plus grave qu'on ne vous le dit" ? En Italie, cette phrase a été écrite. Elle ne l'a pas été en France ! Si vous l'écriviez, probablement le climat du pays changerait-il.

 

 

M. Sarkozy prévoit une réduction du nombre de députés et l'instauration d'une dose de proportionnelle aux législatives. Y voyez-vous une main tendue ?

 

J'ai observé ces dernières heures que mes propositions de moralisation de la vie publique, de réduction du nombre des parlementaires, de correction proportionnelle recueillaient beaucoup d'appréciations positives de la part de Nicolas Sarkozy aussi bien que de François Hollande. Ce doit être l'effet d'une soudaine force de persuasion...

 

 

Vous avez reçu récemment des signaux de droite et de gauche...

 

Dans la seule journée d'hier, de Nicolas Sarkozy et de ses proches, autant que de François Hollande et de ses proches... Vous laissez entendre qu'il y aurait des arrière-pensées électorales pour le second tour.Vous avez l'esprit drôlement mal tourné.

Pour moi, j'y vois la reconnaissance de notre indépendance et le besoin de la résistance aux extrêmes.

 

 

A droite, certains vous font miroiter le poste de premier ministre de Nicolas Sarkozy.

 

Je suis inaccessible au miroitement. Je suis déterminé à maintenir mon cap, sans varier d'un millimètre. Je ne me laisserai attirer ni dans un cap ni dans l'autre, ni par des manœuvres, ni par des chatoiements, ni par des signes de connivence.

 

 

Jean-Luc Mélenchon répète qu'il serait impossible pour le Front de gauche de participer à un gouvernement autour de François Hollande qui laisserait une place à François Bayrou. Qu'en pensez-vous ?

 

Que ma vision de la France soit incompatible avec celle que Mélenchon développe, c'est une évidence. Je mets de côté le personnage, l'orateur tribunicien. Mais laisser croire aux Français qu'on peut décider le smic à 1 700 euros le lendemain de l'élection, où fixer la retraite à 60 ans à taux plein, sans qu'une seule pension soit inférieure au niveau de ce même smic, ou créer 800 000 postes de titulaires dans la fonction publiques, cela pour moi est une telle énormité qu'il s'agit d'une atteinte à l'intérêt national. Et à la bonne foi des citoyens qui se laissent embarquer dans cette illusion... Seuls aiment le peuple ceux qui ne lui mentent pas.

Il n'y a aucun moyen, je vous le dis pour le présent et l'avenir, de sortir la France de la crise par l'influence des extrêmes. Pas plus de l'extrême gauche que de l'extrême droite. Et pas davantage dans la guerre des deux camps.

 

 

L'UMP et le PS, est-ce la peste et le choléra, les mettez-vous sur un pied d'égalité ?

 

Je suis là pour que le pays ait un choix qui ne le ramène ni dans les bras des uns, ni dans les bras des autres.

 

 

Il y a l'éthique de responsabilité et l'éthique de conviction. Voulez-vous être dans l'action ?

 

Les leçons d'éthique je les reçois, mais je les pèse à leur juste poids. Je livre la bataille pour l'élection présidentielle parce qu'elle est vitale pour le pays. Je suis le seul choix pour les Français qui permette d'écarter la pression des extrêmes. Nicolas Sarkozy est sous la pression de l'extrême droite, où il va puiser ses voix. François Hollande est sous la pression d'une extrême gauche en résurgence.

 

 

Mais si vous n'êtes pas au second tour...

 

Ne faisons pas de la politique avec des si!

 

 

Vous avez dit, au début de la campagne, que vous prendriez vos responsabilités. Cela est-il toujours votre ligne ?

 

J'ai toujours pris mes responsabilités.

 

 

En 2007 aussi ?

 

Absolument. J'ai dit, alors, que je ne voterais pas pour Nicolas Sarkozy.

 

 

Considérez-vous que les conditions du rassemblement ont progressé par rapport à 2007 ?

 

Non, c'est à peu près pareil. On en reste à la politique classique et clanique. Or, cette politique - vous pouvez l'écrire et l'encadrer - ne pourra offrir au pays une issue pour s'en sortir. Le rassemblement ne peut se produire que si les Français en décident ainsi.

 

(c) LeMonde

Lire la suite

3 - Instruire : L'école de la réussite

5 Avril 2012, 00:22am

Publié par MoDem-Colombes

http://bayrou.fr/media/Articles/thumbnail/programme_subtheme_L_____cole_de_la_r__ussite.jpg

 

Elle repose sur quelques certitudes. L'enseignement valide, c'est celui qui unit l'acquisition de connaissances solides à l'épanouissement personnel. L'un est l'appui de l'autre. C'est dans l'expérience, le savoir-faire, l'humanité des maîtres que se situe, dans le premier et le second degré, le gisement de progrès de l'éducation. La clé de l'égalité des chances, à l'école comme dans la vie, c'est la langue : elle est la priorité car elle donne accès, en même temps, à l'univers des connaissances, des sentiments et de la création. Enfin, la valorisation méthodique des aptitudes est la condition de la mise en confiance, de l'estime de soi des élèves.

 

Ecrire un Contrat de progrès entre l'école et la nation qui garantira le maintien des moyens et précisera les objectifs que la nation assigne à son école.

 Exclure la violence de l’école et refaire du respect la règle entre élèves et enseignants, dans la classe comme dans la cour de l’école.

 Définir les méthodes pédagogiques par l’évaluation des résultats : ce n'est ni au gouvernement ni au président de la République de trancher des méthodes d'apprentissage, c'est à la classe, au résultat effectif, à condition qu'aucune méthode ne se voie exclue pour raison idéologique.

 Fixer comme objectif la maîtrise de la lecture et de l’écriture à l’entrée au collège. Si l’élève est en défaut, une pédagogie adaptée doit lui permettre de reconstruire son rapport à l'écrit.

 Faire débattre le Parlement du principe des programmes et de leur lisibilité.

 

Maintenir le nombre d’enseignants, ainsi que le décret qui définit leur statut.

 Défendre les concours de recrutement nationaux qui sont la voie la plus républicaine et la plus légitime pour sélectionner les enseignants du second degré.

 Reconstruire une année de formation des enseignants, en alternance avec exercice dans la classe et transmission de l'expérience d'autres enseignants.

 Rendre l’évaluation des enseignants plus objective, en réservant la notation pédagogique des enseignants à des évaluateurs expérimentés.

Mettre fin aux surcharges administratives.

Donner aux chefs d'établissement des possibilités nouvelles, par exemple recrutement direct des remplaçants, gestion des volumes d'heures pour organiser des soutiens individualisés ou en petit groupe.

 

Pour les élèves : consacrer 50 % du temps de travail à l’école primaire à la langue française.

Faciliter le repérage précoce des difficultés psychoaffectives.

Limiter l’emploi du temps des élèves à 28 h maximum en reconstruisant les rythmes scolaires.

Penser le nombre d’élèves par classe en fonction de la réalité de la classe, selon un principe simple : à classe difficile petit nombre d'élèves, à classe équilibrée et de bon niveau, plus grand nombre d'élèves.

Réorganiser le temps scolaire pour favoriser les activités artistiques et la créativité intellectuelle.

Rétablir l’enseignement de l’histoire-géographie en Terminale S autrement que comme une option.

Organiser les devoirs dans le cadre de l'établissement sous la surveillance de tuteurs, d'enseignants de l'établissement s'ils le souhaitent, d'enseignants à la retraite ou le plus souvent d'étudiants qui recevront une bourse pour se familiariser ainsi avec l'enseignement.

Créer des collèges « hors les murs » pour les élèves en échec, avec des pédagogies adaptées pour permettre une reconstruction et le retour, s'ils le souhaitent, à la voie classique.

Informer les élèves sur ce qu'ils ne maîtrisent pas, par exemple, les codes de comportement, d'habillement, de langage…

 

Pour les parents : créer des écoles associatives de parents, pour aider ceux qui ont des difficultés à accompagner leur enfant.

 

Permettre aux élèves de l’enseignement professionnel de découvrir les métiers, à travers une information sur les métiers tout au long du collège, la découverte des entreprises et des chantiers.

Développer l’apprentissage et l’enseignement en alternance.

Développer l’e-learning.

 

Ouvrir les établissements scolaires en dehors des heures de cours à la demande d'éducation de la société.

 

Réfléchir à l’organisation d’un baccalauréat d’excellence littéraire et scientifique, parce que l’obligation à choisir entre littéraire et scientifique pour un certain nombre d'élèves est un choix trop difficile.

Refonder l’articulation entre secondaire et supérieur en repensant la Terminale comme une véritable préparation à l'entrée dans l'enseignement supérieur.

Créer une Agence nationale de l’orientation qui dise la vérité aux jeunes au moment où ils s’engagent dans une formation en fournissant les chiffres réels de ce qui les attend à la sortie.

Lire la suite

2 - La France, modèle de développement durable

4 Avril 2012, 22:59pm

Publié par MoDem-Colombes

LaFranceSolidaire

 

La mutation que nous connaissons est une étape, irréversible, vers un autre modèle environnemental. On ne pourra plus revenir en arrière. C'est à une production et à une consommation plus durables, à un meilleur respect des ressources rares, à la lutte contre le réchauffement climatique que nous devons nous atteler. C'est le but de l'écologie positive, tout entière au service de l'homme et de la nature. La France doit être pionnière en la matière.

• Financer les politiques de développement durable : créer un fonds d’investissement dédié au développement durable, alimenté par les quotas carbone issus du protocole de Kyoto, l’investissement privé, et l’épargne populaire. Il investira dans l’efficacité énergétique du logement et des transports, dans le capital des projets industriels d’énergie renouvelable, la recherche dans le domaine des énergies nouvelles, et la restauration et la préservation de la biodiversité ; Créer un malus environnemental sur les produits de consommation les plus nuisibles à l’environnement ;

 Rénover le bâti ancien pour limiter nos émissions de CO2 : simplifier et amplifier significativement le mécanisme des certificats d’économie d’énergie ; Créer un organisme public / privé pour accompagner les projets de rénovation énergétique, intervenant directement auprès des particuliers propriétaires ou des entreprises pour les conseiller dans les travaux les plus efficaces à envisager et pour faire le suivi des travaux afin que ces derniers soient effectués avec le plus d’efficience possible ; Moduler la taxe sur le foncier bâti en fonction de la performance énergétique des bâtiments 

 Organiser un débat sur l’avenir de la production électrique en France, dès le début de la mandature, dont l’objectif est de définir un scénario et une feuille de route à un horizon 2030, avec des rendez-vous d’étape tous les 3 ans. Cette feuille de route devra assurer à la fois l’approvisionnement électrique nécessaire, réduire le plus possible le recours aux énergies carbonées en visant un développement massif des énergies renouvelables qui devraient atteindre en 2030 40% de la production électrique française ; Pour le nucléaire, énergie de transition, la garantie de sécurité des installations est non négociable ;

 Conforter l’indépendance de l’Agence de Sureté Nucléaire en intégrant des experts européens et en donnant aux citoyens la possibilité de poser des questions avec obligation pour l’agence de donner une réponse publique ;

 Stabiliser et simplifier les règlementations administratives et fiscales pour les énergies renouvelables sur les 20 prochaines années ;

 Créer un consortium européen de l’énergie renouvelable, à l’image d’EADS, en lien avec nos partenaires européens ;

 Préserver la biodiversité : limiter l’imperméabilisation des sols en France à terme à 10 % maximum du territoire, en modulant notamment les dotations de l’Etat en fonction de la maitrise de l’étalement urbain ;

 Moduler dans un cadre européen l’impôt sur les sociétés en fonction de leurs performances environnementales ;

lafrancesolidaire lafrancesolidaire

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 > >>