Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Bayrou à Beyrouth

6 Juin 2008, 07:22am

Publié par MoDem-Colombes

Une invitation sans précédent et  un accord unanime.

En plus d’une délégation de l’UMP et d’Hervé Morin, en tant  que Ministre de la Défense et  Président du Nouveau Centre, les chefs des partis de l'opposition accompagneront donc samedi Nicolas Sarkozy et François Fillon (dans deux avions différents pour des raisonsévidentes de sécurité !) pour assister à l'installation du nouveau président libanais : François Hollande pour le PS, Marie-George Buffet pour le PCF et François Bayrou pour le MoDem.  En effet, tous expliquent, avoir accepté l’invitation comme un soutien à l’accord signé entre les communautés libanaises.

L'UMP sera quant à elle représentée par le secrétaire général Patrick Devedjian, le vice-président Jean-Pierre Raffarin et le chef de file des députés du parti Jean-François Copé

Un pays uni pour soutenir l’unité d’un pays ami. Voilà donc l’image que la France entend afficher.

Nicolas Sarkozy s’adressera à la nation libanaise qui sort d’une crise politique de plus de dix-huit mois, apportera aussi son soutien au nouveau chef de l’État, Michel Sleimane, élu à la suite de la conclusion, le 21 mai, de l’accord de Doha parrainé par la Qatar, s’entretiendra avec les chefs de partis libanais, dont le Hezbollah, et rencontrera les 1 800 soldats français de la Force intérimaire des Nations unies (Finul). Composée d’environ 13 000 militaires de 26 pays, la Finul est chargée de faire respecter le cessez-le-feu conclu entre Israël et les forces du Hezbollah après la guerre de juillet 2006 et d’aider à la reconstruction de cette région.

« Je soutiens depuis longtemps l’idée que les gestes d’unité nationale sont justes et bien venus, confie François Bayrou. Il était donc naturel que j’accepte d’aller dans ce cadre au Liban, un pays que je défends depuis si longtemps. » La cause valait le déplacement même si, souligne le président du MoDem, « je ne suis pas naïf sur les risques d’une possible récupération… »




Commenter cet article