Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Le Racing-Métro devrait rester à Yves-du-Manoir !

25 Août 2009, 23:04pm

Publié par MoDem-Colombes



Rama Yade, secrétaire d’Etat chargée des Sports et élue (UMP) d’opposition à Colombes, veut maintenir en vie un stade menacé par le départ des rugbymen.


Demain, elle sera au premier rang. A 18 heures, la direction du Racing-Métro 92 présentera son équipe, promue cette saison dans l’élite du rugby, le Top 14. Cette année, la bande à Chabal et Nallet jouera à domicile au stade Yves-du-Manoir, à Colombes, dans un stade équipé d’une nouvelle tribune de 2 000 places inaugurée elle aussi demain après-midi. Les jours du Racing-Métro dans la mythique enceinte de Colombes sont pourtant comptés. Il est pratiquement acquis qu’en 2013, les joueurs du Racing Métro ne disputeront plus de rencontres à Colombes. Plus vraisemblablement à Nanterre ou Massy (Essonne) dans un nouveau stade de plus de 30 000 places. De quoi susciter la colère de Rama Yade, quelle que soit sa casquette, secrétaire d’Etat aux Sport ou conseillère municipale d’opposition.

Le Racing-Métro 92 peut-il rester à Yves-du-Manoir ?
Rama Yade. J’aimerais que ce club reste sur la ville. Ce serait génial. Tout n’est pas perdu mais franchement je redoute que ce ne soit trop tard. Le projet de nouveau stade est bien avancé. Ce départ, ce serait gâcher une chance formidable. Si le Racing-Métro s’en va, une page d’histoire va se tourner. Je récupère un dossier où les décisions avaient déjà été prises par d’autres.

Qu’est-ce qui vous a marquée dans cette affaire ?
J’ai été frappée par l’immobilisme de Philippe Sarre (maire PS de Colombes). Il n’a montré aucune ambition pour sauver Yves-du-Manoir. Il aurait dû insister auprès de ses amis PS de la région pour renforcer les transports en commun dont les carences constituent la principale raison du départ du club. Il s’est comporté en spectateur impuissant au lieu de faire un lobbying efficace. Il veut un musée du Sport à Yves-du-Manoir ? Il y en a déjà quinze en France !

Quel avenir alors pour ce stade ?

Le conseil général a proposé à la Fédération française de handball de s’y installer. Y implanter un musée des Jeux olympiques serait aussi une solution. Il faut de toute façon rénover profondément Yves-du-Manoir qui doit être un stade vivant. Le stade de demain ne se fera qu’avec des financements privés. La municipalité doit démarcher les entreprises locales pour développer ce stade olympique que tout le monde veut voir survivre. On ne doit pas utiliser un stade qu’une fois par semaine : il doit servir à d’autres manifestations, des concerts, d’autres sports, et surtout s’ouvrir à la ville.

De l’événementiel, c’est ce qui est prévu à Nanterre…

Tout à fait. Un projet privé de 200 millions d’euros, un stade de 32 000 à 40 000 places qui pourra accueillir les matchs de rugby, des concerts géants, des festivals, des animations et qui va créer 2 800 emplois : j’aurais préféré que l’opération aboutisse à Colombes mais, reconnaissons-le, ce projet est très intéressant. Patrick Jarry, le maire (PC) de Nanterre, lui, s’est bougé pour son stade, une vraie chance pour sa ville.

Que représentent aujourd’hui Yves-du-Manoir et le Racing-Métro pour Colombes ?
L’histoire de Colombes est liée à Yves-du-Manoir et au rugby. Le stade abrite le Racing depuis 1920 et le rugby y a toujours été présent. L’architecte qui a agrandi le stade pour les JO de 1924 était lui-même rugbyman. Les habitants le voient comme « leur » stade. C’est pour toutes ces raisons que le départ du Racing m’attriste. Samedi, l’équipe joue pour la première fois de la saison à domicile : ce sera quelque chose !

Que comptez-vous faire pour cet équipement ?
Je vais m’investir dans ce dossier car je suis personnellement attachée à Yves-du-Manoir. Il lui faut un projet ambitieux et pas au rabais. En tant que secrétaire d’Etat aux Sports, je veux sauver et rentabiliser ce stade. La majorité municipale n’a informé personne du dossier. En tant que conseillère municipale d’opposition, je vais organiser dès la fin du mois une réunion publique pour tenir la population au courant de ce qui se passe.

(c) Le Parisien Hauts-de-Seine 25/08/09

Commenter cet article

Charles Ham 25/08/2009 11:29

Si cela pouvait être vrai, ce serait une belle victoire !Le MoDem local a bien fait de lancer sa pétition (toujours disponible sur la page d'accueil du présent blog), contre vents et marées... Si la ministre reprend des termes de cette dernière c'est que ce n'était pas une si mauvaise idée que cela que de la mettre en oeuvre.J'ai lu quelques part que les joueurs, les supporters du Racing-Levallois, notre club de football se posaient aussi des questions quant à leur futur à Yves-du-Manoir...