Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Pour un référendum communal sur le tracé du tram

5 Juillet 2011, 06:45am

Publié par MoDem-Colombes

T1

À l’automne sera mis à l’étude par le syndicat des transports d’Ile-deFrance, le futur tracé du tram T1 entre Asnières et le Boulevard Charles-de-Gaulle (jonction avec le Tram T2). Majorité municipale et UMP ont, ensemble, adopté au dernier conseil municipal les modalités pratiques de cette consultation.

Elles sont extrêmement classiques et, une fois de plus, malgré l’importance du sujet, l’immense majorité des Colombiens ne sera pas consultée.

Le groupe Centre et Démocrates pense qu’il ne faut pas avoir peur de solliciter l’avis de la population, directement, par référendum, sur un sujet aussi crucial pour l’avenir de la ville !

Le futur Tramway va traverser Colombes d’Est en Ouest.

Deux options sont proposées : l’une passe par les Fossés-Jean, la zone d’activité Kléber et la gare du stade, l’autre par l’avenue de l’Agent Sarre et la Gare Centrale. Les deux tracés se rejoignent au stade Yves-du-Manoir. Ils font chacun l’objet d’une « variante » : avenue Audra ou Boulevard Pierre de Coubertin pour l’un boulevard de Valmy ou boulevard Edgard-Quinet pour l’autre.

Les enjeux sont colossaux : le choix des quartiers desservis a des conséquences sur leur attractivité, la facilité de trouver un emploi et de s’y rendre, le prix du foncier, le lien avec le centre ville, la complémentarité avec le système de transport existant, déjà saturé….

Un tramway qui permet de joindre directement La Défense, Issy-les-Moulineaux ou Bobigny va restructurer notre espace urbain, créer de nouvelles opportunités et de nouvelles contraintes.

Bien sur, l’inauguration aura lieu peut-être dans dix ou quinze ans. Mais ce n’est pas parce qu’on est « au-delà » du « temps politique » (les élus d’aujourd’hui ne seront probablement plus là) qu’il ne faut pas s’engager à fond pour ne pas rater cette opportunité historique.

Les élus et les spécialistes ne peuvent pas « confisquer » la décision.

Sur ce sujet qui engage l’avenir il faut rendre la parole au peuple, sans a priori partisan.

C’est pourquoi nous demandons l’organisation d’un référendum communal.

Groupe Centre et Démocrates

Conseil Municipal de Colombes.

http://laurenttrupin.fr/


 

Commenter cet article