Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Pourquoi j'y crois

21 Janvier 2012, 14:28pm

Publié par MoDem-Colombes

http://cache2-thumb1.pressdisplay.com/pressdisplay/docserver/getimage.aspx?regionguid=5b6c6848-9801-4f41-bd86-62d5114b4f03&scale=219&file=25262012012100000000001001&regionKey=mF%2feFUc2R1e4eRxKotpnfA%3d%3d

 

«En 2007, ce qui l'a emporté au bout du compte, c'est le remords du 21 avril 2002. Peut-être aussi n'étais-je pas tout à fait prêt, et les Français non plus. […] Aujourd'hui les Français le sont, et je le suis aussi.»

À trois mois du premier tour, porté par des sondages de plus en plus favorables (de 12 à 15%), François Bayrou détaille, en exclusivité pour Le Figaro Magazine, les contours de son projet présidentiel.

François Bayrou : "Pourquoi j'y crois"

http://www.lefigaro.fr/politique/2012/01/19/01002-20120119ARTFIG00508-francois-bayrou-pourquoi-j-y-crois.php

http://www.lefigaro.fr/politique/2012/01/20/01002-20120120ARTFIG00642-les-galaxies-du-candidat-francois-bayrou.php

http://www.lefigaro.fr/politique/2012/01/20/01002-20120120ARTFIG00644-bayrou-terroir-et-high-tech.php

Lire la suite

La section MoDem de Colombes organise ses vœux 2012

20 Janvier 2012, 08:00am

Publié par MoDem-Colombes

MoDem Colombes
Bonjour à toutes et à tous,
 
Je vous présente à toutes et à tous mes meilleurs voeux pour la nouvelle année 2012.
 
Du bonheur et de la santé et puis de la réussite dans vos projets personnels et aussi dans l'espoir de faire élire François Bayrou Président de la République.
 
Dans cette perspective, je vous propose de partager la Galette  le Vendredi  27 janvier 2012, au 53 rue Colbert, vers 20H00.
Je vous ferai un point plus précis des actions qui seront mises en oeuvre dans les semaines à venir (un Conseil Départemental portant sur les campagnes présidentielle et législatives aura eu lieu le mercredi 25 janvier 2012 au siège du MoDem).
 
D'ores et déjà, je peux vous annoncer une réunion plus large prévue le Lundi 5 mars 2012 à 20h00, réunissant les sections et les militants de la Boucle Nord de Hauts-de-Seine avec la participation de Pascal Giafferi, Délégué Départemental du Mouvement Démocrate des Hauts de Seine.  Elle aura lieu au Centre Administratif, 16 place de l'Hôtel de Ville à Asnières-sur-Seine.
 
Enfin, il faudra revenir aussi sur les affaires de Colombes puisque le prochain Conseil Municipal aura lieu le 1er Février et je vous propose de nous réunir Lundi 30 janvier à 20h30, chez Laurent Trupin, 130 rue Hoche.
 
Espérant vous voir tous nombreux à ces prochaines réunions,
  
Amitiés à toutes et à tous,

 

Michel Mome
Référent MoDem pour Colombes
36 rue Colbert
92700 Colombes
06 03 35 05 49
michel.mome@gmail.com

Lire la suite

1er meeting à Dunkerque

19 Janvier 2012, 10:37am

Publié par MoDem-Colombes

Tshirt.jpg
François Bayrou va dévoiler ce soir le T-shirt de sa campagne : à l'avant sera écrit : "irrésistible". Derrière : "un pays uni, rien ne lui résiste", le slogan de campagne. Les couleurs : bleu, blanc, orange. Et sur la manche, bien sûr, pour le candidat du "produire en France", la mention d'origine : "Armor Lux, fabriqué en France."

 

invitation_dunkerque_web.JPG
Participez à la première rencontre de la campagne !
Jeudi 19 janvier, à Dunkerque

Chers amis,

François BAYROU tiendra à Dunkerque sa première grande rencontre de la campagne présidentielle.

Nous serions heureux de votre présence et de celle de vos amis :

Jeudi 19 janvier
Kursaal - Palais des congrès
Place du Casino 59140 Dunkerque

Accueil et animation à partir de 18h30

 

Qu'est ce qui a guidé le choix de Dunkerque pour votre premier meeting ?

Je suis un homme du sud ouest et en choisissant la ville la plus au nord du territoire, je trace un pont à travers toutes les régions. J'aime beaucoup le Nord-Pas-de-Calais. J'y ai et j'ai eu des amis qui ont beaucoup compté dans ma vie, de André Diligent à Maurice Schumann. Et puis c'est une des régions dans lesquelles les difficultés sociales sont les plus importantes, et où la question de la rupture entre le peuple et les soit disant élites se pose avec le plus d'acuité. Comme pour moi c'est une question vitale étant donné le milieu social d'où je viens, j'ai voulu en parler à Dunkerque.

 

http://www.lavoixdunord.fr/France_Monde/actualite/Secteur_France_Monde/2012/01/19/article_francois-bayrou-la-france-a-un-besoin-a.shtml

Lire la suite

Le tribunal se rend au domicile de Rama Yade

18 Janvier 2012, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

 

Voir la vidéo du Parisien : http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20120118.OBS9094/video-colombes-rama-yade-habite-un-appartement-sans-meubles.html

 

La magistrate du tribunal d'instance de Colombes (Hauts-de-Seine) saisie de la demande de réinscription sur les listes électorales de la ville de Rama Yade (Parti radical), radiée mi-décembre, a mis sa décision en délibéré au 23 janvier.

 

Lors de l'audience qui s'est déroulée mardi après-midi, les débats étaient centrés sur la question de la domiciliation réelle de l'ex-secrétaire d'Etat à Colombes, ville où elle est conseillère municipale d'opposition.

 

Après avoir entendu les plaidoiries, la magistrate a proposé de se rendre dans l'appartement déclaré par Mme Yade "pour crever l'abcès" et établir une bonne fois pour toutes s'il s'agit ou non de son domicile réel, ce que l'intéressée, présente à l'audience, et son avocat ont accepté.

 

"Cet appartement est vide. Il n'y aucun meuble à l'intérieur. S'il y avait effectivement eu déménagement, on aurait au moins trouvé des meubles. L'appartement est inhabité car il est inhabitable", a affirmé Me Pierre Degoul, conseil de trois habitants de Colombes qui contestent la demande de réinscription sur les listes électorales de Rama Yade.

 

"Non seulement cet appartement existe et j'en suis bien la locataire. Ce bail n'est pas un faux. L'appartement est actuellement en travaux car il y a un dégât des eaux. J'ai retiré les meubles pour ne pas les exposer à ces travaux", a rétorqué Rama Yade.

 

Début janvier, la commission de révision des listes électorales de Colombes (Hauts-de-Seine) avait refusé de réinscrire Rama Yade (Parti radical), radiée mi-décembre alors qu'elle veut briguer en juin la circonscription d'Asnières-Colombes-sud, actuellement aux mains du député UMP Manuel Aeschlimann.

 

La conseillère municipale et régionale avait été radiée "d'office" le 15 décembre du bureau n°1 par la commission de révision parce qu'elle ne justifiait pas de son attache avec la ville.

 

Quelques jours avant sa radiation, la proche de Jean-Louis Borloo avait engagé les démarches nécessaires pour être inscrite dans un autre bureau de vote (n°29) de la ville.

 

(c) AFP

Lire la suite

Bayrou en tête du palmarès des personnalités

17 Janvier 2012, 11:44am

Publié par MoDem-Colombes

 

Selon un sondage Ipsos-Le Point à paraître jeudi prochain, François Bayrou, qui a fait un bond  spectaculaire de 20 points en 5 mois, est désormais l'homme politique préféré des français, comme en Mars 2007. 

 

Le dirigeant centriste François Bayrou se hisse en tête du palmarès des personnalités Ipsos-Le Point en janvier, passant en cinq mois de la 14e à la première place avec 56 % de jugements favorables (64% d'avis favorables pour les proches du PS (+8 points) - 52% d'avis favorables pour les proches de l'UMP (+13 points)).

 

 

François Hollande enregistre son meilleur score depuis la primaire d’investiture d’octobre dernier avec lui aussi 56 % d’opinions positives mais un peu plus d’avis défavorables (38 %).

 

http://laurent.trupin.over-blog.com/article-bayroumania-97285584.html

 

 

 

Lire la suite

Bayrou troisième homme

16 Janvier 2012, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.la-croix.com/var/bayard/storage/images/lacroix/actualite/s-informer/france/l-emploi-preoccupe-de-plus-en-plus-les-francais-_ep_-2012-01-15-758021/24239038-2-fre-FR/L-emploi-preoccupe-de-plus-en-plus-les-Francais_article_main.jpg

 

Selon un sondage paru ce dimanche dans La Croix, François Bayrou est désormais l'un des trois candidats à la présidentielle à faire les propositions les plus proches de celles qu'attendent les électeurs.


François Bayrou progresse de quatre points au classement des candidats à l'élection présidentielle qui proposent les meilleures solutions aux préoccupations quotidiennes des Français: c'est l'enseignement d'un sondage OpinionWay pour La Croix, publié ce dimanche. 

 

En tête de ce palmarès, François Hollande, cité par 22% des personnes interrogées, perd deux points. Il est suivi de Nicolas Sarkozy à 21% (+ 1), puis François Bayrou à 19%, lui-même talonné par Marine Le Pen (17%, +1). 

 

Les autres candidats sont nettement décrochés: Jean-Luc Mélenchon arrive cinquième, avec 8%, et Eva Joly sixième (6%). 

 

Par ailleurs, interrogé sur douze sujets de préoccupations quotidiennes, les Français placent nettement en tête "le maintien de l'emploi" (56%, + 4), puis "la lutte contre la hausse des prix des produits de première nécessité" (43%, + 4) et "le maintien du remboursement des soins (40%, + 2). 

 

"Sécuriser l'épargne" et "aider à la prise en charge du grand âge" arrivent en queue (5% chacun). 

Enfin, constat sans illusion, 71% des Français (72% le mois dernier) jugent que la campagne apporte des réponses éloignées de ces préoccupations, contre 28% d'avis contraire.

 

http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/France/Francois-Bayrou-poursuit-sa-reconquete-de-l-opinion-_EG_-2012-01-15-758020 

 

Lire la suite

La méthode Bayrou pour redresser la France

15 Janvier 2012, 10:39am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.bayrou.fr/media/Articles/thumbnail/main_1326535216article-FB-02.jpg

 

Après avoir été l'un des premiers à réagir vendredi soir à l'annonce de la dégradation de la note souveraine de la France par l'Agence S&P, François Bayrou a présenté hier devant 800 personnes, à l’issue d’un forum consacré au redressement de la France avec une centaine d'intervenants, les grandes orientations de son programme économique qui passent par :

 

- la suppression du déficit budgétaire en trois exercices, soit d’ici 2016, avec un plan sérieux et progressif : un collectif budgétaire voté dès l'installation de la nouvelle Assemblée en Juillet 2012, permettant de mettre en place les premières mesures d'économies et de rééquilibrage. Ensuite, les budgets 2013, 2014 et 2015 doivent permettre de réaliser un plan de modération des dépenses conjugué à une recherche juste et équilibrée des recettes ;

- la remise en ordre des finances publiques - le déficit à combler est de 100 milliards d'euros, par une baisse des dépenses de 50 milliards et une hausse de 50 milliards des recettes fiscales ; 

- une stratégie sur huit ans (Agenda 2012-2020) : une loi cadre serait adoptée à l'automne pour fixer l'orientation d'une réindustrialisation du pays ; la création d'un «commissariat aux stratégies», pour élaborer les grandes orientations et redonner la confiance aux Français : une démarche prospective pour fixer le but à atteindre d'ici à 2020, avec un calendrier d'actions qui compte autant que les décisions d'urgences ;

- le changement du climat social dans les entreprises pour en finir avec le blocage endémique, ou la guerre froide, qui s'est installée dans les entreprises entre salariés et dirigeants : dans les entreprises de plus de 500 salariés, des représentants des salariés siègeront avec droit de vote aux conseils d'administration des entreprises ;

- l'aide aux PME au nom du «produire plus en France» : la création d'un label "produit en France" ; la modification en profondeur des charges sur les entreprises en les ramenant à un niveau moyen ;

- l'augmentation modérée de la TVA (2 points), sans baisse parallèle des charges sur le travail (pour combler le déficit à hauteur de 20 milliards) ;

- la suppression de certaines niches fiscales : les heures supplémentaires ne seront plus défiscalisées ; la réduction de l'ordre de 25% d'autres niches fiscales;

- la création de deux tranches d'impôts nouvelles avec un relèvement du taux marginal de l'impôt sur le revenu à 45% (au lieu de 41%) et création d'une nouvelle tranche à 50% (pour les revenus supérieurs à 20 000 €/ mois) ;

- le maintien de l'impôt sur la fortune ;

- à chaque patrimoine supérieur à un million sera attribué un revenu théorique de 1 % intégré dans l'impôt sur le revenu.

http://laurent.trupin.over-blog.com/article-bayrou-2012-97101938.html

 

 

Lire la suite

Urgent et durable, le redressement de la France

14 Janvier 2012, 01:16am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.bayrou.fr/media/Articles/thumbnail/main_Bouton-titre.png

 

 

"Nous voulons réhabiliter le 'gouverner c’est prévoir' dans une démarche de gouvernement et l’appliquer aux années qui viennent. C’est pourquoi nous avons inscrit ces deux dates : 2012-2020. Pas au hasard, bien entendu. 2012, ce sera le point de départ du redressement du pays. Nécessairement. Car désormais plus aucune échappatoire n’est possible. Les chances de voir la France arriver sans alerte grave à l’élection présidentielle du mois de mai me paraissent bien ténues", soulignait François Bayrou, le 30 novembre dernier, lors de la présentation de sa méthode de gouvernance.

"L’année qui vient, avant l’élection pour le peuple, après l’élection pour les gouvernants quels qu’ils soient, sera celle des grands choix. Nous partons des objectifs à huit années, pour en déduire l’action qu’il convient de proposer à un pays en état d’urgence. Si gouverner c’est prévoir, la gestion par objectifs est la bonne méthode à suivre", détaillait-il.

Le premier de ces forums est consacré au thème "Urgent et durable : le redressement de la France". 

Dès 9h30, ce samedi 14 janvier, à la Maison de la Chimie, suivez en direct et en vidéo l'ouverture des travaux par François Bayrou.

http://www.bayrou.fr/forum/forum-1

La matinée se décomposera en trois tables-rondes, avec près de 90 intervenants (dont Laurent Trupin), acteurs de la vie civile qui témoigneront de leurs expériences et exposeront leurs propositions pour l'avenir de notre pays.

Equilibre et Croissance

Produire en France

Produire durablement



A l'issue des rapports des trois tables-rondes, François Bayrou concluera les travaux.

Le second forum se tiendra le 4 février sur le thème "Instruire, éduquer, former".


Lire la suite

La perte du AAA : un électrochoc nécessaire

13 Janvier 2012, 21:15pm

Publié par MoDem-Colombes

http://static.lexpress.fr/medias/1382/708058_le-senateur-jean-arthuis-s-exprime-le-27-janvier-2011-a-l-assemblee-nationale-a-paris-lors-du-lancement-d-une-confereration-centriste.jpg

 

Standard & Poor's a dégradé ce vendredi la note de la France. La réaction de Jean Arthuis, président de l'Alliance centriste et soutien de François Bayrou dans la course à l'Elysée. 

 


La France a perdu son triple A, plus tôt que prévu. Vous êtes surpris?

 

Tout le monde s'y attendait. Les marchés avaient déjà anticipé cette dégradation. Quand nous empruntons à dix ans, le taux d'intérêt qui nous est demandé est de 1,3 à 1,4 point plus important que celui demandé à l'Allemagne. Et puis, les difficultés à mettre en oeuvre le plan de restructuration de Dexia n'ont pas dû arranger les choses. Cette perte du triple A, c'est peut-être ce qu'il fallait pour créer un électrochoc.  

 

Quel genre d'électrochoc?

Une prise de conscience collective sur la nécessité d'arrêter l'illusionnisme politique et les propositions démagogiques. Quand François Hollande parle d'embaucher 60.000 fonctionnaires dans l'Education, quand il évoque le retour à la retraite à 60 ans, ce n'est pas sérieux. Nous avons développé pendant des années une addiction à la dépense publique, nous avons fait de la France un pays de la consommation et du loisir où, dans la périphérie des villes, les solderies et les centres commerciaux ont remplacé les usines... La gauche comme la droite sont responsables de cette situation. Il faut l'inverser.  

 

Quelle marge de manoeuvre reste-t-il aux politiques pour cela?

La marge de manoeuvre est faible. Ce sont les créanciers qui guident notre conduite. La réforme des retraites ne figurait pas dans le programme de Nicolas Sarkozy, mais il l'a faite quand même, pour rassurer les créanciers. Au contraire, il a abandonné celle de la dépendance, car il ne pouvait pas la financer.  

 

Les politiques ont donc perdu la main?

Il faut un consensus pour définir les modalités de la baisse des dépenses et de la hausse des impôts, deux élément indispensables du redressement de nos finances publiques. Et il faut entamer des réformes structurelles pour retrouver notre compétitivité: mettre fin aux rigidités du droit du travail, et instaurer une réelle TVA sociale qui diminue le coût du travail. Le rassemblement, c'est la seule solution aujourd'hui. Quand on est uni, on est plus fort. C'est le message que je porte aux côtés de François Bayrou. Et pour le moment, nous ne sommes pas vraiment désavantagés dans cette campagne...

 

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/la-perte-du-triple-a-un-electrochoc-necessaire_1071314.html

 

 

«Toutes les déclarations optimistes et péremptoires de ces dernières mois sont donc cruellement démenties par les faits». «C'est en réalité une double dégradation», à la fois de «notre note souveraine, qui va affecter la réputation de notre pays» mais aussi «par rapport à notre principal voisin, l'Allemagne, avec qui jusqu'à maintenant nous mettions largement en scène notre égalité de statut». «Notre statut en Europe va souffrir symboliquement et donc politiquement». «En dépit des avertissements multiples, notamment sur les déficits et la dette, ces dernières années auront conduit à un affaiblissement de notre pays, non pas un affaiblissement venu de l'extérieur mais un affaiblissement continu dû à la situation intérieure de la France». 

http://bayrou.fr/article/120113-conference-de-presse-sur-la-perte-du-aaa

 

Lire la suite

A 100 jours du 1er tour, Bayrou à 15%!

13 Janvier 2012, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

De sondage en sondage (de 6% en novembre à 15% aujourd'hui), il ne cesse de progresser ; personne (sauf sur ce blog), il y a trois mois, n'imaginait, à cent jours du premier tour, que Bayrou en serait là.

Sa cote d'avenir fait un bond spectaculaire de 14 points dans le baromètre mensuel TNS-Sofres/Le Figaro Magazine publié jeudi

Interrogés sur les personnalités dont elles souhaitent qu'elles jouent un rôle important dans la période à venir, les Français le placent en deuxième position : il réalise une progression de 14 points : gagnant à la fois à droite (+ 15 points - à l'UMP + 20) et à gauche (+ 18 points - au PS + 21). 

Le dernier sondage d'Opinion Way pour Les Echosréalisé les 10 et 11 janvier  confirme que, dans l'actuelle séquence politique, François Bayrou marque des points.  Il est bien mieux placé aujourd'hui qu'il ne l'était en 2007 à la même époque (10% en janvier 2007).  

Hollande 27% ;  Sarkozy 25% ; Le Pen 17% ;  Bayrou 15% ;

Mélenchon : 6% ; Joly : 3% ; Villepin 2% ;

Morin 1% ; Dupont-Aignan 1% ; Poutou 1% ;

Boutin 0,5% ; Arthaud : 0,5% ; Chevènement : 0,5%, Lepage : 0,5%.  

Prochaine étape : accrocher la 3ème place aux dépens de Le Pen !

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 > >>