Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

François Bayrou au Grand Rendez-Vous

25 Octobre 2009, 23:59pm

Publié par MoDem-Colombes



"T
ous ceux qui pensent que l’alternance est un devoir ont quelque chose à faire ensemble."

A cinq mois des élections régionales, François Bayrou a renouvelé son "offre publique de dialogue" dimanche, lors du Grand rendez-vous Europe 1 – Le Parisien – Aujourd’hui en France. 

"Il y a des gens bien sous toutes les étiquettes."

"Il est tout à fait possible d’imaginer des regroupements au deuxième tour dans un certain nombre de régions". Faisant référence à l’Allemagne, où les Verts se sont alliés à la droite lors d’un scrutin régional, François Bayrou a jugé qu’on devait "pouvoir faire des majorités régionales dans les régions, locales dans les collectivités locales : elles n’ont pas toutes besoin d’être les mêmes."

"J'ai fait à partir de la rentrée une offre publique de dialogue sans exclusive à qui que ce soit, et cette offre publique est non seulement d'actualité mais selon moi une urgence."

"Il y  une panne presque générale de tout ce qui fait la France : l’agriculture, l’industrie, l’école, le monde de la santé, ou banlieues.

"Il y a urgence à bâtir l'alternance pour qu'en 2012 les choses changent, autrement ce régime durera 10 ans et s'il dure 10 ans (2007-2017), je vous le dis avec certitude et gravité, 
si ce régime dure dix ans, il y aura des conséquences irréversibles sur la société française."

"La France a droit à avoir des dirigeants qui respectent les principes républicains du pays"

Il y aura des conséquences sur la manière dont le pouvoir est exercé en France, la prise de contrôle de très grands centres de décisions par des petits groupes... un petit groupe, qui comme vous le voyez avance ses pions dans toutes les situations de responsabilités que ce soit (au niveau) bancaire, financier, médiatique, politique, collectivités locales etc..."


"L'attitude que j'ai c'est celle de rendre possible en France la création d'une majorité d'alternance" avec "des forces républicaines (qui) peuvent être de gauche, socialistes en particulier, (qui) peuvent être démocrates et du centre, j'espère qu'il y aura un jour une partie de la droite républicaine qui dira "ce qui se passe n'est plus acceptable"

Au sujet de la reconduite forcée de trois Afghans
vers Kaboul, ce n'est pas la tradition de la France d’expulser vers un pays une guerre des pauvres gens qui cherchent à le fuir. Il y a quelque chose d’extrêmement brutal à ne pas tenir compte de la situation d’un pays ou nous faisons la guerre. La politique à l’égard des sans-papiers n'est vraiment pas adaptée et pas juste. Je suis pour une politique raisonnée de régularisation des gens qui ont trouvé leur place dans la société française, qui travaillent, qui paient des impôts.

L’affaire de l’Epad
a fait beaucoup de dégâts à l’image de la France. Il y a des choses que le peuple français n’accepte pas. Pour la première fois depuis ces deux dernières années, quand la France dit non, le pouvoir recule. Ceci est un tournant.

La nomination à EDF d'Henri Proglio, président d'une entreprise privée (Veolia) qui conservera ses responsabilités à la tête d'une entreprise privée est une chose que dans les principes on ne doit pas accepter.  C'est à inscrire dans les anomalies, dans les choses qu'on ne devrait pas accepter.  Ce n'est pas possible qu'il y ait à la tête de la plus grande entreprise publique française quelqu'un qui ait en même temps la préoccupation d'une entreprise privée, et si on ne se rend pas compte que ceci contredit aux principes qui sont les nôtres il me semble à ce moment là qu'on fait preuve de courte vue.

Commenter cet article

daniel rené villermet 24/01/2010 23:17


y'a pas qe vous q'ayez bocou d'argent mais ça ne vous suffit pas visez 1 réjon

je ne voés po1 como vous allez résoudre le blm de la milliardiz si vous ne vend pas "vos" chevox de course pour donner l'argent ox povres