Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Régionales (8) : l'action du Groupe Démocrate et Centriste

24 Novembre 2009, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

* 17 élus à 10 femmes, 7 hommes

      * 4 élus à la commission permanente : Bernard LEHIDEUX, Pierre LE GUERINEL, Nathalie BOULAY-LAURENT, Didier BARIANI
 

L’action du groupe Démocrate et Centriste

 

¢     Le positionnement du groupe

Le groupe Démocrate et Centriste regroupe les élus Modem du Conseil régional. Il ne fait pas partie de la majorité régionale mais pratique une opposition constructive, en votant les rapports sans a priori partisan mais dans la recherche de l’intérêt de l’Ile de France :

    

     Exemples :

 

q     Le groupe a toujours voté les crédits en faveur des lycées publics et privés.

q     Le groupe défend l’apprentissage qui a continué à se développer après le changement de majorité en 1998.

q     Le groupe s’est battu depuis le début des années 1990 pour que la Région devienne majoritaire au STIF et assume la politique des transports en Ile de France.

q     Le groupe est à l’origine de l’intervention de la Région en faveur des crèches
(2 447 berceaux créés et 1 051 rénovés entre 2004 et 2008).

q     Le groupe a voté CONTRE la première version du SDRIF : il a contribué aux profonds changements intervenus depuis et a donc logiquement voté POUR la seconde version en septembre 2008.

q     Le groupe a milité pour la création d’un Syndicat du Logement en Ile de France.

q     Le groupe appuie la démarche de Paris Métropole et s’oppose fermement aux tentatives de recentralisation du gouvernement en Ile de France.

 

¢ Les Transports : les enjeux défendus par le groupe :  

 

-     Améliorer le fonctionnement des lignes de métro au quotidien.

-     Réaliser la rocade de transports en commun Arc Express.

-     Changer d’échelle pour la desserte de la Grande Couronne par les transports en commun.

-     Equilibrer le coût d’utilisation du réseau de transports entre les usagers (prix du ticket), le contribuable (part des impôts directs régionaux) et les entreprises (versement transport).

-     Continuer à investir sur le réseau routier francilien en privilégiant les opérations de sécurité, de contournement d’agglomérations et de rocade autour de l’Ile de France.

 
¢   Le Schéma directeur d’aménagement de l’Ile-de-France (SDRIF)

 

Le groupe Démocrate et Centriste a voté POUR le projet très amendé de Schéma Directeur de la Région Ile de France (SDRIF) lors de la séance du 25 septembre 2008, pour 2 raisons.

 

Ø    Première raison : les modifications apportées par rapport à la première version de février 2007 permettent :

 

q  une meilleure prise en compte des enjeux d’attractivité, de rayonnement international et de compétitivité des entreprises franciliennes ;

q  une approche plus réaliste des besoins de transports tant routiers que ferrés ;

q  une augmentation des zones ouvertes à l’urbanisation (sans le caractère très prescriptif de la première version) pour desserrer la pression sur la première couronne.

 

En particulier, la proposition du groupe de créer un Syndicat du logement d’Ile de France a été reprise, afin de faciliter la recherche de logements pour tous les franciliens.

 

Ø    Deuxième raison : la Région doit rester maître d’œuvre de l’aménagement du territoire régional, et ceci alors que l’Etat, à plusieurs reprises et par différentes voix (Président de la République, Premier Ministre, Secrétaire d’Etat à la Région capitale) a contesté le rôle et la capacité des élus régionaux à décider de l’avenir de leur Région.


http://www.democrates-idf.fr/

Commenter cet article

FrédéricLN 24/11/2009 08:57


Excellent point, merci de cette synthèse !