Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Réponse de Nicole Gouéta

16 Octobre 2009, 12:43pm

Publié par MoDem-Colombes

Madame, Monsieur,
 

J'ai bien reçu votre mail me faisant part de votre désaccord de voir Jean Sarkozy à la présidence de l'EPAD.
 

Je tiens à vous faire savoir que la présidence de l'EPAD, occupée actuellement par Patrick Devedjian, président du conseil général et ministre de la Relance va se trouver libre, puisque les statuts limitent cette fonction à 65 ans.
 

Cette situation entraîne une nouvelle élection.
 

Au sein du conseil général, nous avons seulement 2 représentants qui siègent au conseil d'administration de l'EPAD. Le rôle des conseillers généraux est d'élire ces 2 représentants.
 

Quels sont les plus à même de siéger ?
 

M. Patrick Devedjian qui siègera en tant qu'administrateur et Jean Sarkozy en tant que président du groupe de la majorité départementale, investi dans le projet du Grand Paris.
 

M. Jean Sarkozy a déposé sa candidature et l'élection aura lieu le 23 octobre.
 

Puis, une deuxième étape sera à franchir, au sein même du conseil d'administration de l'EPAD.
 

Ce conseil d'Administration est constitué de 17 membres.  L'État y est majoritaire et y siègent notamment 9 représentants des collectivités de Courbevoie, de Puteaux et de Paris.
 

Il est impératif d'avoir un élu à la tête de l'EPAD, président bénévole, car il sera plus offensif que les fonctionnaires en termes d'orientations pour l'aménagement du site de la Défense et s'appuyera sur le directeur de l'EPAD et son équipe, nommés pour leur mise en œuvre concrète.
 

Jean Sarkozy, comme vous l'avez noté vous-même a des qualités humaines indéniables et la volonté politique, partagée par nous tous élus, d'améliorer les conditions de vie de ses concitoyens sur le département des Hauts-de-Seine.
 

De plus, sa neutralité, puisqu'il n'appartient à aucune des communes représentées dans le conseil d'administration de l'EPAD, est un atout supplémentaire. De même que sa jeunesse qui permettra son implication, au sein des projets menés, sur le long terme.
 

Si Jean Sarkozy est élu à la tête de l'EPAD, n'en doutez pas,  c'est qu'il aura été reconnu apte par ses pairs, en toute responsabilité et indépendance, pour mener à bien le projet de la Défense dans le cadre du Grand Paris par sa capacité à fédérer le conseil d'administration de l'EPAD, comme il a su si bien le faire à la présidence du groupe de la majorité départementale UMP et Nouveau Centre au conseil général des Hauts-de-Seine.
 

Bien à vous,
 

Nicole Goueta
Vice-Présidente à l'Aménagement du territoire
Conseiller municipal de Colombes

Réponse adressée à tous ceux qui ont répondu à l'appel d'hier : Ecrivez à Nicole Gouéta !

Commenter cet article

Ahmed Beribeche 17/10/2009 16:38


j'aime bien le "bénévole", n'y aura-t-il pas de jetons de présence et des avantages matériels pour honorer ce poste de Président?