Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog du MoDem de Colombes

Parler de la maladie mentale en milieu urbain

19 Mars 2013, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.colombes.fr/documents/Agenda/ville_sante_mentale.png

 

Dans le cadre de la Semaine d’Information sur la Santé Mentale 2013, la Ville de Colombes et l'UNAFAM 92 vous proposent une exposition et une projection suivies d'un débat autour du thème de la Ville et de la maladie mentale.

Exposition - Cocktail d’accueil à partir de 19h00 au Tapis Rouge

Débat : Le docteur Véronique Charlot, médecin psychiatre, responsable du centre médico-psychiatrique Guy de Maupassant à l'Hôpital Louis Mourrier, Chantal Douziech, représentante bénévole de l’UNAFAM 92 et Eliane Collombet, psychologue, chargée de mission UNAFAM 92 participent à animer la discussion.

Film : Le Soliste (de Joe WRIGHT avec Robert Downey Jr et Jamie Foxx) retrace la rencontre entre un journaliste, Steve Lopez et Nathaniel Ayers, un sans-abri violoniste surdoué et schizophrène qui surprend par son talent. Le film est inspiré des vrais Steve Lopez et Nathaniel Ayers.

Début de la projection à 20h00

Lire la suite

Un nouveau site pour le MoDem

18 Mars 2013, 20:41pm

Publié par MoDem-Colombes

NouveauSiteMoDem-copie-2.jpg

Un tout nouveau site a été mis en ligne aujourd'hui : plus moderne, plus clair, plus réactif, ...

Je vous invite à le découvrir !

Plan du site


 

Lire la suite

La France vit un "crash au ralenti"

17 Mars 2013, 23:20pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.lepoint.fr/images/2013/03/17/modem-bayrou-1194428-jpg_1065708.JPG

Le président du MoDem, François Bayrou, a déclaré ce dimanche, sur RCJ (Radio de la communauté juive) à propos de la situation économique et sociale qu'il y a "un crash au ralenti dans tous les aspects de la vie du pays". "C'est un crash au ralenti qui se mesure dans tous les aspects de la vie du pays : l'intégration, l'immigration, la sécurité, la précarité", a-t-il déclaré. "Ça fait quinze ans qu'on glisse sur une pente qui est une pente désastreuse. Les décisions n'ont pas été prises", a-t-il souligné, ajoutant que "les forces de la France ne sont pas mobilisées comme elles devraient l'être".

"Vous aurez beau couper dans tous les sens dans les dépenses, si vous ne créez pas de richesses, les coupes ne suffiront jamais. Ce qui manque, c'est le volet, pourtant annoncé au mois de novembre, de mobilisation de l'ensemble des forces du pays pour que nous devenions le pays créatif que nous n'aurions jamais dû cesser d'être", a-t-il lancé. Il a fustigé "la démagogie" qui domine la politique. "Je me suis opposé pendant toute la campagne électorale en disant que le programme économique du PS était insoutenable", a-t-il assuré.

Le diagnostic exposé dimanche par M. Bayrou est le même qu'il développe dans son dernier essai, "De la vérité en politique" paru cette semaine. Il juge que les illusions vendues pendant les campagnes présidentielles engagent ensuite le vainqueur, l'empêchent de prendre les décisions nécessaires et minent la confiance des citoyens.

Son remède : "La vérité dite au peuple et partagée avec le peuple" qui "est la clef de tout redressement", et la proportionnelle pour favoriser le pluralisme. "Si les dirigeants ne prennent pas conscience de cette urgence, les citoyens renverseront la table en se tournant vers les extrêmes", prévient-il.

 

Privé de mandat national, à la tête d'un parti exsangue, François Bayrou tente toujours d'influer sur le débat politique et prône un dialogue direct avec les Français, en attendant un éventuel rebond. "Je leur dis ce que je crois essentiel sur la voie à suivre et les chimères qu'il faut écarter, a-t-il expliqué à l'AFP. Au fond, c'est la vocation politique à son plus haut. Après, il y a l'exercice du pouvoir mais le pouvoir impuissant ne m'intéresse pas".

 

(c) AFP

Lire la suite

Bayrou à #ONPC

16 Mars 2013, 09:00am

Publié par MoDem-Colombes

http://bayrou.fr/media/Articles/thumbnail/main_article-Fran__ois_Bayrou-09.jpg

 

Laurent Ruqier reçoit ce soir François Bayrou dans son émission on n'est pas couché (pour le livre « De la vérité en politique » chez Plon),

Autres invités :

Philippe Labro (pour le livre « Le flûtiste invisible » chez Gallimard),

Patrick Sébastien (pour son livre « Comme un poisson dans l’herbe » chez XO Editions),

Christian Chesnot et Georges Malbrunot (pour le livre « Les secrets du coffre-fort » chez Michel Lafon) ;

et

Michèle Laroque (pour son spectacle « Ils se re-aiment »

 

On n'est pas couché

France 2

Vers 23h00

 

Zapping : Bayrou imite Giscard : http://modem-colombes.over-blog.com/article-14594607.html


Lire la suite

De la vérité en politique : la préface

15 Mars 2013, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/Images_Produits/FR/fnac.com/ZoomPE/7/1/2/9782259220217.jpg

En avant première : préface du nouveau livre de François Bayrou, De la vérité en politique


Aujourd'hui sort en librairie le nouveau livre de François Bayrou : De la vérité en politique(éditions Plon). 

Les premiers commentateurs (Le Point, Marianne, Canal+, France Inter) ont déjà souligné la force de cette réflexion qui fait de la recherche de la vérité des faits, partagée avec le peuple citoyen, la clé de toute vraie réforme et de tout redressement. 

Au centre de ce livre, les figures du "parti de la vérité", en particulier Pierre Mendès France et Raymond Barre, l'élection présidentielle de 2012, les raisons du choix de François Bayrou pour le deuxième tour, et les trois lignes directrices du redressement (politique d'urgence pour soutenir les entreprises et les chercheurs, réforme de l'État, autorité politique sur la zone euro). 

Le texte de la Préface du nouveau livre de François Bayrou


Lire la suite

Colombes Blog Story (24)

14 Mars 2013, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

http://si0.twimg.com/profile_images/2805680869/fd152f51e65b2ea994ac048feed8e15e.jpeg

 

Edition spéciale pour ce 24ème n° de Colombes Blog Story !

Aurélie Bacheley est étudiante en journalisme à l'Université de Cergyy-Pontoise (Gennevilliers) :

"Jeune journaliste irrationnelle, j’ai choisi ce métier pour donner la parole. Pas bien original, juste fondamental. Car si on spécule sur  la crise de la profession, nombreux sont ceux qui veulent entendre des voix et croient encore en l’importance de la mise en sens. Au coeur de l’actualité ou en faisant un pas de côté, je veux causer un peu, et informer beaucoup."

 

Ses deux derniers articles se passent à Colombes !

 

Sur le Blog de son école "11 étages"Philippe Sarre, maire (PS) de Colombes, a annoncé l’orientation budgétaire de sa ville pour 2013, lors du conseil municipal mercredi 27 février. Face à une opposition très remontée, la majorité a martelé son « refus de l’austérité pour les Colombiens » et affirme vouloir mener les projets engagés à terme.

http://11etages.wordpress.com/2013/03/11/conseil-municipal-de-colombes-baisse-du-budget-mais-refus-de-lausterite/

 

Sur le Bondy BlogLa petite couronne parisienne n’a pas été épargnée par la neige. À la gare de Colombes (92) ce matin, le sentiment de dépendance aux transports parisien frustre quelques usagers souhaitant se rendre à la gare Saint-Lazare. http://www.bondyblog.fr/201303132015/veuillez-nous-excuser-pour-la-neige-occasionnee/

 

Son blog : http://littlecausette.wordpress.com/


L'épisode précédent :  Colombes Blog Story (23)

Lire la suite

Bayrou déplore «l'impuissance» à réformer

13 Mars 2013, 21:30pm

Publié par MoDem-Colombes

http://www.mouvementdemocrate.fr/actualites/images/portrait-bayrou/bayrou17.jpg

 

François Bayrou est l'invité de RTL, ce jeudi à 18h30 et est interviewé dans l'hebdomadaire Le Point paraissant ce jeudi.

------------------------------

Dans son dernier essai, "De la vérité en politique" à paraître jeudi (Plon), le leader centriste livre son analyse sur ce qu'il considère être une "impuissance" française à réformer.

 

«La thèse de ce livre est que la vérité dite au peuple, partagée avec le peuple des citoyens est la clé de tout redressement», écrit-il dès les toutes premières pages, diffusées à la presse ce mercredi. Or, et le leader centriste le martèle, cette vérité manque cruellement. «Si les dirigeants ne prennent pas conscience de cette urgence, les citoyens renverseront la table en se tournant vers les extrêmes», prévient-il.


En cause, selon lui, «notre système politique» qui «a conduit les gouvernants à préférer les succès électoraux à court terme, ou la tranquillité, à la franchise des politiques tranchées». Celui qui fut trois fois candidat à l'élection présidentielle ne mâche pas ses mots quand il évoque le «vice de son système politique, fondé sur une pratique généralisée du mensonge, du bluff, de l'abêtissement collectif du bipartisme et du déni de réalité».

Son constat est sombre. En ces «temps menaçants» où la «réalité s'est imposée» (NDLR : croissance en berne, accroissement du déficit budgétaire), «la nouvelle étape» n'a rien de réjouissant : «La nation va découvrir qu'il n'existe aucun moyen d'éluder les réalités, au contraire de ce qu'elle avait cru, de ce qu'elle avait voulu croire, de ce qu'on lui avait fait croire, au cours de ce printemps trompeur, comme on le fait à chaque élection.» Et pourtant, assure François Bayrou, «je n'ai nullement un tempérament de Cassandre»...

 

(2) De la vérité en politique

(1) De la vérité en politique

Lire la suite

Regards sur l'architecture sociale à Colombes

13 Mars 2013, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

http://www.editions-harmattan.fr/catalogue/couv/9782362140167r.jpg

 

Le compte-rendu du Conseil Municipal du 27 février dernier indique "Monsieur le Maire informe qu’un livre de photos a été distribué aux membres de l’opposition."

De quoi s'agit-il ?

D'un ouvrage présentant l'habitat social de Colombes à travers le regard original et curieux d'un photographe (Benoît Moyen) qui aime sa ville. Des témoignages d'architectes, techniciens du bâti, gardiens d'immeuble et locataires complètent cette déambulation et lui apportent, par leur humanité, un supplément d'âme.

 

Instauré en 1912, le statut d'Office Public d'Habitations à Bon Marché permet au logement social de prendre son essor. À Colombes, les architectes inventent alors de nouvelles formes pour répondre aux attentes d'une population en mal d'un habitat décent. Et si l'innovation est la vertu première des bâtisseurs, la qualité de la construction est une constante du logement social. S'inscrivant dans cette tradition, la ville de Colombes entend la porter haut avec un effort renouvelé et soutenu en faveur de l'habitat public. Ce parcours dans le patrimoine de l'Office s'en veut l'illustration, comme une promesse d'avenir.

 

L'HABITAT SOCIAL : UNE AMBITION MODERNE.

Ce livre répond à une nécessité : affirmer l'identité de Colombes Habitat Public en l'inscrivant dans son histoire, qui prend sa source en 1920, date de création de POPHBM. Le rapprochement des deux bâtisseurs de logements sociaux de la ville de Colombes (l'OPHLM et la SEMCO) et le retour à une politique de construction offraient l'opportunité de mettre en valeur un patrimoine architectural d'une grande qualité. Cet ouvrage est donc un pont reliant les réalisations pionnières (1925-1930) aux immeubles du futur. Le patrimoine de Colombes Habitat Public représente aujourd'hui plus du quart des logements de Colombes. Il se distingue du reste de la ville par sa diversité : des immeubles de brique des années d'origine aux grands ensembles (tours et barres) des années 70, la fin de siècle ayant été marquée par la volonté d'intégrer une construction sociale à taille humaine dans le paysage urbain. À chacune de ces époques, les élus et les services de la ville, leurs maîtres d'ouvrages, les architectes et les entreprises de construction ont su sublimer les contraintes techniques, de coût, d'espace, pour trouver des réponses de grande qualité aux défis de leur temps, aux spécificités de Colombes et aux attentes de ses habitants. Ce livre leur rend hommage. 
Colombes Habitat Public poursuit aujourd'hui cette histoire. Dans un souci de mixité sociale, nous implantons les nouveaux immeubles dans des îlots où l'habitat social était jusqu'ici peu présent. Corollaire de cette politique, nous recherchons l'harmonie des différences entre habitats publics et privés, individuels et collectifs. Le logement social ne doit pas être «marqué» mais remarquable, intégré au quartier tout en se distinguant des autres immeubles par son innovation, son esthétique, sa fonctionnalité, son originalité au service de ses locataires, entre tradition et modernité. Cette ambition s'incarne dans la construction de petites unités de 15 à 60 logements, où les questions d'économies d'énergie et de préservation de l'environnement sont omniprésentes. Ces nouveaux bâtiments sont moins hauts, plus ramassés, plus intégrés à la nature de la ville, plus accessibles aux handicaps et aux coûts d'entretien moins élevés. Mais ils sont aussi adaptables, nous l'espérons, aux évolutions de plus en plus rapides de notre société.
Car certains de nos immeubles auront bientôt 100 ans. Nos lointains prédécesseurs auraient-ils pu imaginer l'obligation de raccorder nos immeubles à un réseau de communications électroniques à très haut débit en fibre optique ? Que savons-nous à ce jour des futurs modes de vie, de déplacement et de travail de nos locataires, qui habiteront dans 100 ans les immeubles que nous concevons aujourd'hui ?
C'est le coeur de la difficulté de notre métier de bâtisseur : concevoir les logements du futur sans toujours connaître précisément les attentes lointaines de leurs habitants. C'est pourquoi nous devons avoir, en permanence, la volonté de susciter et de mobiliser l'intelligence collective autour de chacun de nos projets de construction. Un maître d'ouvrage est un chef d'orchestre, interprète d'une partition. Il rassemble et organise les compétences d'imagination, de conception et de réalisation. C'est sa légitimité. En nous posant ces questions, en essayant d'y répondre et en s'inscrivant dans un processus coopératif de construction, nous croyons être fidèles à l'idéal qui a présidé à la création, il y a bientôt un siècle, de l'OPHBM de la ville de Colombes. 


Lire la suite

De la vérité en politique

12 Mars 2013, 21:00pm

Publié par MoDem-Colombes

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/Images_Produits/FR/fnac.com/ZoomPE/7/1/2/9782259220217.jpg

 

 

A l'occasion de la sortie de son nouveau livre "De la vérité en politique", François Bayrou sera l'invité de la Matinale de France Inter ce mercredi 13 janvier à 8h20 et aussi du Grand Journal sur Canal + le même jour à 19h10 :


La vérité dite au peuple, partagée avec le peuple des citoyens, est la clé de tout redressement.


La politique française a été corrompue depuis des années par les mensonges et les illusions, les fausses promesses et les divisions artificielles. C’est pour cela que la France, aujourd’hui, se trouve dans le mur.

En analysant les causes précises de ces dérives et en proposant des réponses concrètes, en s’inspirant avec chaleur de ceux qui ont été dans le passé les grandes figures du « parti de la vérité », en donnant la clé de son choix pour l’alternance au deuxième tour de l’élection présidentielle de 2012, François Bayrou annonce dans ce livre un changement catégorique de la démocratie française.

Après Abus de pouvoir et 2012 état d’urgence, François Bayrou porte le fer sur les causes du mal français.

 

Lire la suite

DiversCité

12 Mars 2013, 00:00am

Publié par MoDem-Colombes

DiversCite.jpg
Un casting est organisé au Caf'Muz - 31, rue Jules Michelet, ce mercredi 13 mars 2013, de 18h00 à 20h00, afin de repérer de futurs danseurs ou danseuses (à partir de 15 ans).

« Partageons notre diversité, c’est notre richesse ! » Chaque année depuis 2011, c’est le message sur lequel méditent des collégiens d’Edouard-Manet et de Georges-Pompidou - Villeneuve-la-Garenne, avec leurs professeurs et l’Association des Africains du 92 (AA92), à l’initiative du projet.
A travers ce projet, ils travaillent sur leur « double culture », apprennent à en valoriser les atouts, mais aussi à partager des moments et des valeurs communes. Soutenu par le Conseil général des Hauts-de-Seine et la Ville – dans le cadre du Contrat urbain de cohésion sociale (Cucs) et du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD), le projet « DiversCité » permet de lutter contre l’intolérance et la violence, notamment en milieu scolaire. Il s’inscrit plus largement dans une démarche de lutte contre les préjugés liés aux origines de chacun et vise à faire passer un message de tolérance et de respect.

Lire la suite